La MRC de La Haute-Yamaska a tenu à rappeler les bons comportements à adopter lorsque vient le temps de jeter, alors que la pandémie de coronavirus fait en sorte de générer davantage de matières résiduelles.
La MRC de La Haute-Yamaska a tenu à rappeler les bons comportements à adopter lorsque vient le temps de jeter, alors que la pandémie de coronavirus fait en sorte de générer davantage de matières résiduelles.

Bien trier le matériel sanitaire souillé en période de pandémie

La MRC de La Haute-Yamaska a tenu à rappeler les bons comportements à adopter lorsque vient le temps de jeter, alors que la pandémie de coronavirus fait en sorte de générer davantage de matières résiduelles.

Ainsi, il est important que les lingettes désinfectantes soient mises dans un sac scellé et jetées aux ordures et non dans les toilettes, même s’il est inscrit le contraire sur l’emballage. Ce comportement peut engendrer des bris d’équipement du réseau d’égouts ou des fosses septiques.

« [Les consignes] sont d’autant plus importantes aujourd’hui comme elles peuvent impacter la transmission et la progression de la maladie sur notre territoire, puisque les matières sont triées à la main au centre de tri. Disposer adéquatement de ses matières résiduelles peut donc aussi vouloir dire sauver des vies », mentionne Paul Sarrazin, préfet de la MRC, par voie de communiqué.

De surcroît, les gants en plastique, les masques et les survêtements vont aux ordures dans un sac scellé, et non au recyclage. Il en va de même pour les produits de protection ou nettoyants potentiellement contaminés.

Dans le but d’éviter la contamination des ballots au centre de tri, la MRC demande de séparer les matières déposées dans le bac de recyclage. Il suffit, par exemple, de défaire ou aplatir les boîtes en carton, mettre les sacs en plastique dans un sac transparent noué, retirer le plastique de l’emballage des boîtes de biscuits ou de céréales et enlever les circulaires de leur sac.

« Ainsi, on évite que certaines matières ne viennent se glisser parmi d’autres et échappent aux trieurs », indique-t-on.

Finalement, les mouchoirs doivent être placés dans un sac ou un contenant fermé, puis aux ordures dans un sac scellé, poursuit-on.

« En temps normal, les mouchoirs sont acceptés dans la collecte des matières organiques. Cette mesure est spécifique à la pandémie. »