Christophe Laneville, l’entrepreneur derrière AFFICHE2M, pose avec ses enseignes ayant deux mètres de longueur.
Christophe Laneville, l’entrepreneur derrière AFFICHE2M, pose avec ses enseignes ayant deux mètres de longueur.

AFFICHE2M : une méthode simple et esthétique pour respecter la distanciation sociale

Il faut s’y résoudre, la distanciation sociale s’imposera dans notre quotidien pour encore un moment. Maintenir une distance de deux mètres avec les autres est plus simple lorsqu’on a une référence visuelle, croit Christophe Laneville, fondateur de l’entreprise AFFICHE2M qui, comme son nom l’indique, produit des enseignes de différentes formes pour représenter l’espace requis pour freiner la propagation du virus.

C’est en écoutant une des conférences de presse quotidienne du premier ministre il y a trois semaines que l’idée lui est venue. « Je me disais qu’il n’y avait probablement pas beaucoup de gens qui avaient une bonne idée à quoi correspondent exactement deux mètres. Je me suis donc dit que je pourrais essayer de faire quelque chose d’original pour aider les gens», raconte le résident de Lefebvre dans le Centre-du-Québec qui travaille comme ingénieur junior pour Soudure Brault, à Dunham.

Après plusieurs dessins et prototypes, AFFICHE2M a vu le jour. Plusieurs objets de la vie courante donnent la forme des affiches : clé mécanique, fourchette, ruban à mesurer, couteau et clé de serrure antique prennent des dimensions démesurées.

«Pour la création d’affiches, je commence par trouver une image de référence et ensuite je la modélise en 3D sur mon ordinateur. Une fois que j’aime le résultat, je fais un dessin 2D et le fichier nécessaire à la découpeuse chez Soudure Brault», indique l’entrepreneur.

Sa bonne relation avec son employeur lui a permis de conclure une entente pour la production de ses produits. «Je leur achète du matériel, il me le découpe, et je le revends par après, comme un client régulier», explique Christophe Laneville.

D’autres modèles seront disponibles au cours des prochains jours sur le site internet et il est toujours possible de faire une demande particulière pour les formes et les matériaux. Le produit de base est fait d’aluminium 5052-H32, utilisé dans le domaine marin pour sa résistance à la corrosion.

Christophe Laneville a choisi le vinyle autocollant pour le lettrage, «comme ça, quand l’histoire du COVID-19 sera derrière nous, on pourra l’enlever pour réutiliser l’affiche pour que ce soit juste décoratif», précise-t-il.