Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

17 nouveaux cas, un décès et des blocs opératoires toujours au ralenti

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le nombre de nouveaux cas confirmés de COVID-19 est de nouveau très bas en Estrie mardi avec 17 nouveaux cas confirmés, dont 10 à Sherbrooke. La moyenne mobile des nouveaux cas confirmés a diminué à 38 nouveaux cas par jour au cours des derniers sept jours – la moyenne la plus basse vue depuis la fin octobre.

Deux décès s’ajoutent cependant au bilan, l’un d’un résident du CHSLD de Valcourt et le second d’un patient qui était hospitalisé à l’Hôpital Fleurimont.

Les hospitalisations sont aussi à la baisse ce mardi, avec 33 patients hospitalisés dans les lits de courte durée (contre 36 lundi) et neuf aux soins intensif (contre dix lundi).

Durant la première vague de la pandémie, du début mars jusqu’à la fin août (six mois), les hôpitaux sherbrookois avaient accueilli 159 patients atteints de la COVID-19.

Depuis le début septembre jusqu’à maintenant (cinq mois), ce sont 470 patients supplémentaires qui ont reçu des soins à l’Hôtel-Dieu ou à l’Hôpital Fleurimont.

Les deux hôpitaux sherbrookois parviennent à faire environ 50 à 60% de leurs activités régulières dans les blocs opératoires de Sherbrooke en raison de la pression exercée par les patients atteints de la COVID-19.

Au chapitre des bonnes nouvelles, la Santé publique et l’équipe de contrôle et de prévention des infections du CIUSSS de l’Estrie-CHUS ont pu conclure certaines éclosions mardi.

C’est notamment le cas d’une importante éclosion au CHSLD Argyll, qui a infecté 46 résidents et coûté la vie à 18 d’entre eux. Quarante-deux employés ont aussi été infectés.
Trois des douze éclosions en cours à l’Hôpital Fleurimont sont maintenant terminées également.

Le CHSLD de Valcourt demeure cependant sur la liste des « CHSLD en situation critique » avec ses 19 résidents infectés sur ses 40 lits, ce qui a causé le décès de trois aînés. Dix-neuf employés sont aussi infectés par le coronavirus.

Nombre de cas actifs en baisse

Le nombre de cas actifs a pour sa part chuté à 389 personnes. Il ne reste que 13 cas actifs dans le réseau local de services (RLS) de Coaticook, et 14 dans celui du Haut-Saint-François, mais 134 dans celui de Sherbrooke.

Au prorata de leurs populations respectives, ces trois territoires affichent des taux variant entre 61 et 78 cas actifs par 100 000 habitants. En comparaison, au plus fort de la deuxième vague, plusieurs territoires ont déjà dépassé un taux de 200 cas actifs par 100 000 habitants.

Pendant ce temps au Québec, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 s’est maintenu près de la barre du millier, mardi, alors que Québec en signalait 1053.