Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le bilan des décès s’alourdit en Estrie alors que quatre autres personnes ont perdu la vie aux suites de complications liées à la COVID-19.
Le bilan des décès s’alourdit en Estrie alors que quatre autres personnes ont perdu la vie aux suites de complications liées à la COVID-19.

COVID-19 : quatre nouveaux décès en Estrie

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Article réservé aux abonnés
SHERBROOKE — Le bilan des décès s’alourdit en Estrie alors que quatre autres personnes ont perdu la vie aux suites de complications liées à la COVID-19.

L’équipe de santé publique de l’Estrie compte désormais 92 décès, dont 66 depuis le début de la deuxième vague. 

Samedi, le bilan quotidien indique que quatre personnes se trouvent aux soins intensifs et qu'un record de 34 personnes sont présentement hospitalisées, soit une augmentation de 6 personnes en 24 heures.

La pression continue d'augmenter sur le système hospitalier alors que le nombre de personnes hospitalisées n'avait jamais dépassé 30 auparavant.

119 nouveaux cas

Ce sont, samedi, 119 nouvelles personnes qui ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 en Estrie.

C’est encore à Sherbrooke que l’on enregistre le plus grand nombre de nouveaux cas avec 66 Sherbrookois infectés. Le réseau local de services (RLS) de la Haute-Yamaska suit avec 22 nouveaux cas.

La moyenne mobile de l’Estrie au cours des sept derniers jours était de 105 nouveaux cas par jour.

Nouvelles éclosions

L'équipe de santé publique de l'Estrie indique que le Centre de santé et de services sociaux du Granit (point de service de Lac-Mégantic) s'ajoute à la liste des milieux touchés par une éclosion alors que moins de cinq résidents ont été testés positifs à la COVID-19.

Parmi les établissements scolaires de la région, la polyvalente Le Triolet (Pavillon 2) et l'école Le Goéland, toutes les deux situées dans le RLS de Sherbrooke, affirment aussi avoir moins de cinq cas positifs entre leurs murs.

Finalement, le CPE L’Ensoleillé, aussi situé sur le territoire de Sherbrooke, s'ajoute au bilan des milieux touchés avec moins de cinq cas positifs.