La Voix de l’Est
Pourquoi pas de masques dans les écoles?

COVID-19

Pourquoi pas de masques dans les écoles?

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
La Santé publique du Québec a recommandé mercredi de recommencer à porter le masque dans les lieux publics achalandés, sauf dans les écoles et les services de garde. Considérant que ces milieux souvent mal ventilés sont d’importants vecteurs de transmission virale, pourquoi la Santé publique les a-t-elle exclus de sa recommandation?
Toujours pas de vaccin Medicago

COVID-19

Toujours pas de vaccin Medicago

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Le vaccin de Medicago contre la COVID-19 se fait toujours attendre, après deux ans et demi de pandémie. La biopharmaceutique de Québec promettait ses premières doses au début de l’été, mais aucune n’a encore été livrée. Et l’entreprise «explore aujourd'hui de nouvelles options».
COVID-19: l’isolement de cinq jours n’est plus obligatoire, dit la Santé publique

COVID-19

COVID-19: l’isolement de cinq jours n’est plus obligatoire, dit la Santé publique

Frédéric Lacroix-Couture
La Presse Canadienne
L'isolement de cinq jours lors d'une infection à la COVID-19 n'est plus obligatoire, annonce Québec qui toutefois recommande fortement à la population de rester chez soi et de porter un masque dans les espaces publics dès l'apparition de symptômes, que ce soit de ce virus ou toute autre infection respiratoire.
Le verre à moitié vide (ou plein) du passeport vaccinal

COVID-19

Le verre à moitié vide (ou plein) du passeport vaccinal

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Le passeport vaccinal annoncé dans la controverse par le gouvernement Legault à l’été 2021 a poussé un certain nombre de gens à se faire vacciner au Québec, mais il n’a pas fait de miracle non plus et son effet s’est limité à une période d’environ six semaines, selon une étude placée cette semaine sur le serveur de prépublication MedRxiv.
Le chef de la défense avait obtenu des mises en garde sur la vaccination obligatoire

COVID-19

Le chef de la défense avait obtenu des mises en garde sur la vaccination obligatoire

Lee Berthiaume
La Presse Canadienne
Le commandant des Forces armées canadiennes (FAC) a été averti par ses principaux conseillers juridiques et médicaux l’année dernière qu’il n’était pas nécessaire d’exiger que tous les soldats soient vaccinés contre la COVID-19 - et que cela risquait de ne pas constituer une mesure contraignante en vertu du droit.