Les frères Gérald et Raynald Boucher ont concocté tout un parcours pour les participants du Défi à l’aveuglette du 29 juillet prochain.

Course folle au profit de la Fondation Mira

Les jumeaux Raynald et Gérald Boucher ont trouvé une manière bien amusante d’amasser des sous pour la Fondation Mira. Pour y parvenir, ils n’avaient besoin que d’un espace, de voiturettes de golf et de beaucoup d’imagination.

Le premier Défi à l’aveuglette s’est avéré un succès l’an dernier, avec 25 équipes participantes, affirme Raynald Boucher. C’est pourquoi son frère et lui récidiveront le 29 juillet prochain, dès 13 h, au terrain de balle du Camping Terrasse Rougemont, où ils sont clients saisonniers depuis 45 ans.

Les frangins, surnommés Les Daltons au camping, espèrent doubler le nombre de participants — et conséquemment, la cagnotte — cette année. « L’idée de départ, c’était d’organiser une activité pour occuper le monde », raconte Raynald.

L’idée de le faire pour une bonne cause s’est faite tout naturellement, particulièrement parce que la fille d’une campeuse est elle-même aveugle et impliquée auprès de la Fondation Mira. « Et puis, tant qu’à mettre un bandeau sur les yeux des gens, on s’est dit que ça faisait du sens de le faire pour Mira ! », ajoute le sympathique retraité.

Parcours à obstacles
L’activité n’est pas sans rappeler le Défi Vision, où des personnalités dirigent des pilotes aveugles sur la piste de l’Autodrome Granby. Le tout donne lieu à la fois à des moments cocasses et à quelques scènes d’action.

Or, c’est à bord d’une voiturette de golf que prendront place les participants, qui arpenteront un à un le parcours à obstacles balisé de pneus et de cônes orange spécialement aménagé pour l’occasion. Les pilotes devront manœuvrer le véhicule, dont la vitesse maximale est d’environ 15 km/h, les yeux bandés, avec pour seuls points de repère les instructions de leur copilote.

S’ils veulent garder le tout secret jusqu’au grand jour, les frères Boucher promettent tout de même quelques surprises aux conducteurs... qui pourraient se faire jouer des tours ! On peut tout de même révéler que certaines épreuves concoctées par les jumeaux, aidés de bénévoles, se nomment « Le Car Wash », « L’alcootest », « Le Frigidaire », « Le Slalom », « Le Confessionnal » et « Rencontre avec Elvis ».

La course, qui devrait durer de six à sept minutes, sera chronométrée. Une sortie de parcours ou un refus de se prêter au jeu pendant une épreuve amène une pénalité de trois secondes, tandis qu’une question bonus en fin de parcours pourrait permettre à l’équipe de retrancher 30 secondes de son temps.

Les trois pilotes ayant obtenu les meilleurs temps seront invités sur le « podium » et vivront une finale « digne de la Formule 1 », indique-t-on.

Rires garantis
Le parcours sera ouvert à tous, résidents du camping et visiteurs, à condition d’être âgé de 16 ans et plus. Il en coûtera 10 $ par duo pour participer.

Au besoin, des voiturettes pourront être prêtées à ceux qui n’en ont pas. Les pilotes en quête d’un copilote, ou l’inverse, pourront aussi être jumelés sur place le jour de l’événement, qui sera remis en août en cas de pluie.

Si le beau temps est au rendez-vous, les spectateurs le seront aussi. S’il n’en tient qu’aux organisateurs, ceux-ci devraient rire à gorge déployée pendant tout un après-midi. « Plaisir garanti ! » promettent les frères Boucher.