Les arbres coupés aux abords de la rue des Aigles, à Granby, devraient être ramassés d’ici une ou deux semaines.
Les arbres coupés aux abords de la rue des Aigles, à Granby, devraient être ramassés d’ici une ou deux semaines.

Coupe d’arbres dans la rue des Aigles

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Une coupe d’arbres récemment effectuée aux abords de la rue des Aigles, à Granby, a suscité un certain mécontentement chez des résidents de ce secteur. Vérification faite, la Ville assure qu’il s’agit d’une opération de routine et que les débris qui obstruent les fossés devraient être ramassés bientôt.

La coupe des arbres en bordure de la chaussée n’a rien d’un phénomène inhabituel selon Chantal Morissette, cheffe de division des opérations aux travaux publics de la ville de Granby. «On fait la coupe pour aider la visibilité et éviter, s’il y a du verglas, d’obstruer la chaussée», explique-t-elle.

Lorsque les troncs des arbres abattus ont un large diamètre, comme c’est le cas sur la rue des Aigles, une pelle mécanique doit être utilisée pour vider les fossés. Les arbres sont ensuite ramassés ou déchiquetés sur place. Le délai avant que les arbres coupés ne soient ramassés varie toujours. «Ça dépend de la disponibilité de la main-d’œuvre», fait valoir Chantal Morissette. Dans ce cas-ci, elle ne peut dire exactement quand les débris seront pris en charge par les employés de la Ville. «Ça pourrait prendre une ou deux semaines», spécule-t-elle.

En plus d’améliorer la visibilité, cette coupe préventive vise aussi à améliorer le drainage à l’intérieur des fossés. «Normalement c’est fait dans un cycle d’entretien soutenu, fréquent», ajoute Mme Morissette, précisant qu’il n‘aurait normalement pas dû y avoir d’aussi gros arbres dans les fossés. Dans ce cas-ci, l’entretien n’avait probablement pas été effectué depuis des années, selon la cheffe de division.