Cosmo le dodo fera sa première apparition au petit écran.

Cosmo le dodo au petit écran

Le rêve de Patrice Racine est sur le point de se réaliser. Son personnage Cosmo le dodo donne rendez-vous à tous ses lecteurs, petits et moins petits, devant l’écran de télévision, le 2 janvier à 7 h 45. Après 12 années à vivre dans des albums et des petits romans, le drôle d’oiseau et ses acolytes se révèleront à un large public à travers des images animées.

Si l’illustrateur et créateur de Cosmo le dodo travaille sur un projet télé depuis 2014, il verra une étape importante de son projet se concrétiser. Tout n’est pas fini, puisque l’épisode est un pilote qui ne passera qu’une fois à la télévision.

« Je suis très fier, j’ai très hâte de voir le “après la diffusion”. J’ai hâte de voir ce que ça a donné. Je rêverais d’avoir une caméra dans le coin d’une salle où il y a 30 enfants et de voir leur visage, confie le créateur de Cosmo, natif de Granby. Je sais qu’il y a plusieurs enfants qui vont être dans leur salon, mais je n’aurai aucune idée de leur réaction. »

Si tout se déroule comme prévu, une série sera produite dans les mois suivants.

« Ce qui est visé par les producteurs, le Groupe PVP, c’est une série de 26 ou 52 épisodes de 15 minutes, mais ça va dépendre du financement, évoque-t-il. Le pilote permet à tous les partenaires d’un projet de bien comprendre le projet et d’évaluer les coûts. C’est une étape très importante. »

C’est aussi une façon de séduire d’éventuels partenaires financiers et diffuseurs au Québec comme ailleurs, car plusieurs millions de dollars sont nécessaires pour produire la série.

Le but n’est toutefois pas d’évaluer la popularité du projet auprès des enfants. Il ne fait aucun doute aux yeux du président de Racine & Associés que les enfants aimeront voir Cosmo à l’écran.

Sébastien René sera Cosmo

Des scénaristes de chez Groupe PVP et Radio-Canada, le diffuseur de la série et du pilote, ont travaillé ensemble pour élaborer le scénario du pilote. Scénario que Patrice Racine a commenté et approuvé. On y retrouvera donc Cosmo et ses amis Tornu (François Sasseville), Fabri (Gabriel Lessard), les Deux têtes (Viviane Pascal et Pascale Montreuil) et 3R-V (David Laurain). L’acteur Sébastien René, connu notamment pour son rôle de Maître Marlin dans Série noire, prêtera sa voix à Cosmo.

La distribution anglophone a aussi été choisie.

Les dessins de Pat Rac — son nom d’artiste — ont été repris par un studio d’animation 3D pour les adapter à la télévision. « Les personnages sont créés de façon numérique, à l’ordinateur, pour qu’ils soient capables de bouger et de s’exprimer. Ensuite, c’est animé de la façon la plus moderne. Ça permet d’arriver à quelque chose très proche de la réalité. C’est extrêmement important pour moi. Quand j’ai développé le visuel au début, je suis allé dans un look cinématographique 3D, mais fait à la main. Le but était d’espérer qu’un producteur quelque part remarque le look et que ça lui donne l’idée de l’amener à la télé. »

Production imminente

Il espère que le pilote aura l’effet voulu et que son rêve deviendra réalité. « On arrive enfin à la diffusion d’un premier épisode. Ensuite, le producteur François Trudel va poursuivre son travail. Ce pilote va lui donner beaucoup d’avantages pour trouver des collaborateurs. Il pense que ça va se régler très bientôt, en début d’année. »

Si les dernières phases de financement sont bouclées rapidement, la production pourrait débuter dans le dernier trimestre de 2019 pour une date de diffusion encore à confirmer.

Le marché international sera aussi approché pour diffuser la série et ainsi rentabiliser sa production. Le dernier des Cosmo pourrait donc se promener un peu partout dans le monde.

Mission environnement

Cosmo apparaît dans une trentaine de bouquins développés autour de différentes collections qui visent des tranches d’âge différentes. Le coloré personnage peut, de cette façon, s’adresser aux enfants de 0 à 11 ans.

« La mission de Cosmo est de parler de diversité et de stimuler la conscience environnementale des jeunes. En suivant ce qui se passe sur la planète, le rôle de Cosmo est de tempérer tout ça, de montrer le positif. Il a un rôle important pour les jeunes. »

Cosmo a déjà remporté le prix Phénic de l’environnement et le prix Tamarac, décerné par l’Association des bibliothèques de l’Ontario.

Si vous ne pouvez syntoniser Radio-Canada mercredi matin, pas de panique, l’épisode sera disponible sur le site de Cosmo le dodo. « C’est un projet qui a réussi à décrocher ses lettres de noblesse au fil du temps. Il est devenu un personnage célèbre auprès des jeunes. » Sa célébrité n’est pas près de se tarir et son rôle est plus important que jamais.