L’entreprise KDC One, établie à Lac-Brome, compte désormais 5200 employés répartis dans ses installations à travers le globe.

Cosmétiques: l'entreprise bromoise KDC One achète Groupe Alkos

La société française Groupe Alkos, spécialisée dans les cosmétiques haut de gamme, vient de passer dans le giron de Knowlton Development Corporation, a annoncé l’entreprise mardi. La compagnie fondée à Lac-Brome compte poursuivre sa croissance à l’international au cours des mois à venir, notamment en Asie.

Cette acquisition permet à KDC One d’ajouter près de 400 employés aux 4800 personnes qui travaillent déjà dans ses bureaux et usines. La compagnie exploite désormais 13 installations réparties à travers l’Amérique du Nord et en France. La transaction, dont les détails n’ont pas été dévoilés, devrait renforcer les assises de KDC One outre-mer.

 « Il y a longtemps que l’on a un œil sur l’Europe et que l’on regarde les acquisitions potentielles. On a ouvert nos radars, a imagé en entrevue le chef de la direction commerciale chez KDC One, Mario Allaire. L’an passé, on a entamé des pourparlers avec des gens chez Alkos, qui ont une très belle philosophie d’entreprise. »

« Le Groupe Alkos est profondément enraciné dans le secteur des cosmétiques et possède une excellente réputation en matière d’innovation et de qualité de produits, a pour sa part indiqué par voie de communiqué le président et chef de la direction de KDC One, Nicholas Whitley. Sa vision orientée client fournira à KDC One un accès stratégique au marché européen et à des technologies uniques qui renforceront notre position de leader dans les produits de beauté haut de gamme. »

À ce chapitre, notons que Groupe Alkos est « le seul fabricant français de crayons cosmétiques », a fait valoir la société.

Sur une lancée

Au cours des dernières années, KDC One avait notamment acheté Aromair Fine Fragrance et Northern Labs. En novembre 2018, la Caisse de dépôt et placement du Québec s’est départie d’une grande quantité d’actions dans KDC One, ce qui a permis à l’entreprise de poursuivre son expansion.

Idem pour Investissement Québec, qui détenait 14,5 % de la valeur de la compagnie. Cornell Capital, une société américaine d’investissement privé, avait alors acquis une partie de ces titres financiers.

KDC One veut continuer sur sa lancée. On peut d’ailleurs s’attendre à de nouvelles annonces en 2019. « On est très actifs partout dans le monde actuellement pour consolider nos ambitions stratégiques. On espère qu’Alkos sera une parmi d’autres acquisitions », a mentionné M. Allaire à La Voix de l’Est.

L’Asie serait parmi les prochaines cibles de l’entreprise. « On parle à plusieurs personnes, a indiqué le chef de la direction commerciale. Ça fait définitivement partie de notre vision d’être capable d’avoir une offre de services au niveau mondial pour nos clients. »