Depuis sa fondation il y a 18 ans, Corridor appalachien a permis, avec l’aide de nombreux partenaires, la protection à perpétuité de plus de 14 400 hectares de terrains dans la région.
Depuis sa fondation il y a 18 ans, Corridor appalachien a permis, avec l’aide de nombreux partenaires, la protection à perpétuité de plus de 14 400 hectares de terrains dans la région.

Corridor appalachien veut déménager

Jean-François Gagnon
Jean-François Gagnon
La Tribune
Corridor appalachien lance une campagne de financement visant à amasser 175 000 $, cela dans le but de finaliser l’acquisition de nouveaux bureaux qui seraient essentiels à la croissance de ses activités de conservation des milieux naturels dans la région des Appalaches du sud du Québec.

Les bureaux actuels de l’organisme sont devenus trop petits pour son équipe, qui est actuellement en plein essor. Corridor appalachien prévoit demeurer à Eastman, tout en triplant ses espaces de travail.

Depuis sa fondation il y a 18 ans, Corridor appalachien a permis, avec l’aide de nombreux partenaires, la protection à perpétuité de plus de 14 400 hectares de terrains dans la région. L’organisme cherche depuis cinq ans à se relocaliser dans des bureaux mieux adaptés à ses besoins et qui lui «permettraient de répondre aux opportunités actuelles et futures».

«Les besoins grandissants des communautés régionales en matière d’environnement, combinés à l’expertise fine en conservation de la nature que nous possédons, font en sorte que nous sommes de plus en plus sollicités», explique Marie-José Auclair, présidente du conseil d’administration de Corridor appalachien. 

«Nos bureaux actuels ne nous permettent pas d’héberger les ressources essentielles pour répondre à toutes les opportunités de conservation de notre précieux patrimoine naturel. Plusieurs projets sont mis en attente ou sont carrément déclinés, puisqu’il nous est présentement impossible d’ajouter des membres à notre équipe», déplore-t-elle.

Corridor appalachien a récemment déniché «l’espace idéal à Eastman pour poursuivre ses activités et appuyer sa croissance. Situé au cœur de son territoire d’intervention, le nouvel immeuble permettra de tripler les espaces de bureaux disponibles pour l’équipe de l’organisme, qui compte présentement quatorze employés réguliers et huit stagiaires.»

«Ce nouvel espace favorisera le partage de notre expertise avec une multitude d’acteurs, dont les propriétaires fonciers qui souhaitent s’impliquer dans la conservation, les quarante-trois municipalités de notre territoire, ainsi que de nombreuses écoles et camps de jour, etc.», mentionne Mélanie Lelièvre, directrice générale de l’organisme. 

Pour réaliser cet «ambitieux projet», Corridor appalachien avait d’abord approché les gouvernements fédéral et provincial, mais en vain. Voilà pourquoi l’organisme fait appel à toute la communauté pour des dons.

Pour soutenir ce projet avec un don, vous pouvez composer le 579-488-6670. Des reçus pour fins d’impôt seront remis pour tous les montants qui seront offerts pour le projet.