Camille Maltais, Olivier Kennes Perras et Jonas Rey-Sierro, les idéateurs de Lettre pour toi, souhaitent donner un peu de motivation aux aînés en CHSLD.
Camille Maltais, Olivier Kennes Perras et Jonas Rey-Sierro, les idéateurs de Lettre pour toi, souhaitent donner un peu de motivation aux aînés en CHSLD.

Correspondances en confinement

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Si la COVID-19 a accentué l’isolement des personnes âgées en CHSLD, trois ex-étudiants du Cégep de Granby se sont donné comme mission de la soulager. Camille Maltais, Olivier Kennes Perras et Jonas Rey-Sierro ont créé Lettre pour toi, une initiative visant à jumeler des «auteurs» à un résidant d’un centre hospitalier de soins de longue durée.

Pour participer, nul besoin d’être écrivain ou rompu aux échanges épistolaires. Il suffit d’être disposé à écrire bénévolement au moins une lettre — qu’elle soit manuscrite ou électronique — à une personne âgée qui en aura fait la demande.

«La pandémie leur a donné un gros coup côté social, eux qui sont déjà isolés, dit Camille Maltais, une éducatrice spécialisée âgée de 20 ans. Je connais un peu le milieu et j’ai vu un gros besoin.»

«On veut leur donner un peu de plaisir, du soutien, les sortir de leur quotidien, peut-être leur donner de la motivation pour traverser la crise, ajoute-t-elle. Ça peut faire leur journée, ou une surprise agréable qui les sort de l’ordinaire. Souvent, la seule visite qu’ils ont est celle de leur famille.»

Dans une première lettre, on suggère tout simplement de parler de soi et de notre vécu en confinement «comme si vous écriviez à un ami».

«Une belle réussite»

Les membres de Lettre pour toi ont déjà jumelé une quinzaine de personnes à autant de résidants d’un CHSLD de Granby et deux autres établissements ont manifesté leur intérêt. «Pour nous, c’est une belle réussite», dit Mme Maltais.

Ils sont aussi en contact avec d’autres établissements qui souhaitent profiter de cette idée. De nouveaux auteurs sont donc sollicités, et de tous âges.

On ne leur demande que d’écrire une lettre au début parce que «tous les résidants n’ont pas la capacité de répondre». Il peut y avoir ensuite une véritable correspondance. Une personne âgée qui a de la difficulté à lire pourrait également demander une vidéo au lieu d’un texte.

Visitez le site Internet Lettre pour toi pour s’inscrire. Sur acceptation, les écrivains en herbe auront une semaine pour composer leur missive et les lettres seront préalablement relues par le personnel des CHSLD pour éviter tout contenu inapproprié.