Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Coronavirus: nouveau record de décès quotidiens en Russie

AFP
Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
MOSCOU - La Russie a annoncé vendredi avoir dépassé pour la première fois la barre des 600 décès quotidiens dus au coronavirus, le pays étant frappé de plein fouet par la deuxième vague mais les autorités refusant toujours un confinement généralisé.

Selon le bilan quotidien dressé par les autorités sanitaires, 613 malades sont décédés durant les dernières 24 heures et 28 585 nouveaux cas ont été enregistrés, pour un total de 2,5 millions de malades et 45 893 décès.

Ce bilan reflétant une létalité moindre qu’ailleurs dans le monde est toutefois sujet à caution, les autorités ne recensant que les décès qui, après autopsie, ont pour cause première établie le coronavirus.

Jeudi, l’agence des statistiques russe Rosstat a ainsi publié les chiffres mensuels de la mortalité, selon lesquels le mois d’octobre 2020 a enregistré quasiment 50 000 décès supplémentaires par rapport à octobre 2019.

Avec plus de 200 000 décès, octobre 2020 est devenu le mois le plus meurtrier en Russie depuis plus de dix ans et la canicule de l’été 2010.

Rosstat n’a pas avancé d’explication pour cette surmortalité mais a précisé que 22 761 personnes atteintes du coronavirus ou suspectées de l’être sont mortes en octobre, dont 11 630 cas où la cause primaire du décès est le COVID-19.

Entre mars et fin octobre 2020, la surmortalité en Russie s’élève désormais à quasiment 165 000 morts par rapport à l’an passé.

Cette hausse de la mortalité «est malheureusement une tendance mondiale», a commenté vendredi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, répétant qu’il «n’est pas prévu d’imposer un confinement».

Les autorités excluent pour l’instant cette éventualité au niveau national pour ne pas mettre à l’arrêt l’économie russe, déjà atone et affaiblie par un confinement strict au printemps.

Le pays a commencé la semaine dernière la vaccination de sa population contre le coronavirus, commençant par les professions à risque, à l’aide de son vaccin Spoutnik V.