La candidate à la mairie Corinne Labbé veut faire de Cowansville « une ville moderne, ouverte et responsable ».

Corinne Labbé lance officiellement sa campagne

La Ville de Cowansville a tous les atouts pour croître économiquement et démographiquement, soutient Corinne Labbé. La candidate à la mairie estime pouvoir rendre la municipalité plus attractive.
La municipalité a réalisé de « bonnes choses » ces dernières années et « a un bon élan », estime Mme Labbé. Elle croit toutefois que ces efforts n'ont pas permis d'attirer beaucoup de nouveaux citoyens ou de créer de nouveaux emplois. Un catalyseur, insiste-t-elle, est nécessaire pour changer les choses. « J'aspire à ce que Cowansville soit ce catalyseur », a-t-elle clamé vendredi en lançant officiellement­ sa campagne.
La Ville doit « enlever les irritants » et « encourager les initiatives » pour devenir un « carrefour d'innovations » sociales et économiques, selon Mme Labbé. La Ville vient au 72e rang des municipalités où il fait bon vivre, a-t-elle dit citant le magazine MoneySense. Une position enviable, mais la municipalité peut faire mieux, parie-t-elle. On y retrouve tous les services, une grande offre d'activités de loisirs et culturelles et ses maisons sont abordables. « Je pense qu'on peut se retrouver dans les 20, les 10 premières­ places. »
Ce changement nécessite une prise en charge du développement économique, plaide Mme Labbé. Une administration placée sous sa gouverne créerait un poste de coordonnateur au développement économique. Pour l'heure, cette responsabilité incombe à trop d'organismes, dit-elle. « On a la Ville qui s'en occupe, la chambre de commerce, le CLD. Ça fait beaucoup. Ça nous prend un porteur de ballon », image-t-elle.
La candidate s'est montrée prudente quand on lui a fait remarquer que le CLD Brome-Missisquoi avait la mission d'attirer les investissements. « Oui, c'est vrai. Ils font un bon travail. Mais est-ce qu'ils peuvent bien nous représenter quand ils travaillent aussi pour 20 autres municipalités ? »
La Ville doit continuer à encourager de jeunes familles à s'installer chez elle, dit la candidate à la mairie. Pour ce faire, elle propose de ramener le programme d'accès à la propriété pour une première maison en offrant des congés d'impôts fonciers de trois ans. Il faut aussi que la Ville concentre son message d'accueil sur les jeunes familles de la Rive-Sud, tienne une consultation auprès des jeunes pour connaître leurs besoins et convainque le cégep de Granby d'offrir des cours de base à Cowansville.
Local de la SQ
La Ville doit également se montrer plus exigeante envers la Sûreté du Québec, dit Mme Labbé. Des problèmes de non-respect du Code de la sécurité routière et de flânage dans des lieux publics existent. Une présence accrue des policiers s'impose, affirme-t-elle. La SQ devrait aussi ouvrir un local à Cowansville pour offrir un service­ de police communautaire.
Mme Labbé est conseillère du quartier Ruiter depuis 2013. Elle entend présenter les sept autres axes de son programme électoral dans les prochaines­ semaines.