Vice-présidente services administratifs chez Courtika Assurances, Caroline Fauteux, dit être « intriguée et intéressée » à participer à la transformation de<em> La Voix de l’Est</em>. L’ex-maire de Cowansville, Arthur Fauteux, se dit quant à lui « très heureux d’être impliqué dans un projet si important ».

Coopérative de solidarité La Voix de l’Est: deux nouveaux membres sur le CA

Le conseil d’administration (CA) de la coopérative de solidarité La Voix de l’Est est complet. L’ex-maire de Cowansville Arthur Fauteux ainsi que la vice-présidente services administratifs chez Courtika Assurances, Caroline Fauteux, ont récemment été accueillis à titre de membres de soutien.

Ils s’ajoutent au président, Mario Gariépy, également membre de soutien, ainsi qu’aux six membres travailleurs : Marc Gendron, Carole Marcil, Jean-François Perreault, Sylvain Denault, Valérie Gravel, de même que Jérôme Savary.

Arthur Fauteux affirme avoir accepté « sans hésitation » l’invitation que lui a lancée le directeur général de la coop, Christian Malo, à siéger sur le conseil d’administration. Selon lui, la mobilisation importante de la communauté pour la survie du journal démontre son importance. 

« Ça n’arrive pas souvent que l’effet est si rapide. Je suis très heureux d’être impliqué dans un projet si important. Je suis heureux d’être l’écho de Brome-Missisquoi dans la nouvelle coopérative », a commenté celui qui a été conseiller municipal durant huit ans avant d’occuper le siège de maire à Cowansville de 1998 à 2017. 

M. Fauteux souligne le dynamisme de Brome-Missisquoi, qui représente une partie importante du territoire couvert par La Voix de l’Est. « On fait plein de choses pour intéresser les gens à la région. Et un média qui partage l’information, c’est l’esprit d’une communauté », estime-t-il. 

C’est la maladie qui a incité Arthur Fauteux, également préfet de la MRC de 2000 à 2017, à tirer un trait sur son parcours politique. Il a combattu durant quelques années un lymphome, un cancer qui s’en prend aux globules blancs dans le sang, réduisant leur nombre.

M. Fauteux assure aujourd’hui bien se porter et avoir repris une vie active. Le ski et le bénévolat, notamment auprès de la popote roulante et des Chevaliers de Colomb, font partie de son quotidien. Il siège aussi au sein du conseil d’administration de la Villa Beau Repos.

Défis

Fidèle lectrice de journaux depuis son enfance, Caroline Fauteux affirme pour sa part être « flattée et fière » que le président, Mario Gariépy, l’invite à siéger sur le CA de la coopérative de solidarité de La Voix de l’Est.

« Je suis intriguée et intéressée à participer à la transformation du journal. J’ai trois enfants de 11 à 17 ans et je suis intéressée de voir le modèle qu’on va pouvoir avoir pour intéresser les jeunes et inciter les gens d’affaires à s’impliquer », explique la vice-présidente services administratifs chez Courtika Assurances à Granby. 

Bref, Mme Fauteux dit être motivée par les nouveaux défis, dont le virage numérique qu’aura à relever à court, moyen et long terme la coopérative. 

Dans les circonstances, Caroline Fauteux, également présidente du conseil d’administration du Zoo de Granby, estime être en mesure de mettre à profit son expérience en administration au profit de la nouvelle coop. 

« L’année 2020 est une année de transition à La Voix de l’Est, une occasion de construire un nouveau modèle d’affaires qui nous mènera vers la pérennité. C’est le défi que s’est donné le conseil d’administration », souligne pour sa part le directeur général du quotidien granbyen, Christian Malo. 

Selon lui, la nomination des deux nouveaux membres de soutien au conseil d’administration est une autre « pierre ajoutée à l’édifice ».