La coop de santé d'Acton accueillera deux nouveaux médecins dès 2018. Elle est également en voie d'obtenir son accréditation de GMF.

Coop de santé d'Acton: deux médecins de plus en 2018

C’est Noël pour la coopérative de santé de la MRC d’Acton. Alors qu’elle a plusieurs projets dans ses cartons, notamment un déménagement dans des locaux tout neufs en 2019, l’organisation est sur le point d’obtenir son homologation de GMF. À cela s’ajoute l’arrivée prochaine de deux nouveaux médecins.

Après avoir connu une importante pénurie de médecins sur son territoire, la MRC d’Acton est en voie d’atteindre sa cible de 10 omnipraticiens. L’entrée en poste du Dr Kenny Mailloux au sein de l’établissement de la rue Boulay en septembre et de sa collègue Audrey-Anne Guillet le mois suivant, avait porté ce nombre à sept. Le dévoilement des Plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) a réservé une belle surprise à la directrice générale de la coop, Nicole Saulnier. « On s’attendait à ce que le PREM nous permette d’avoir au moins un médecin supplémentaire dans notre équipe. Avec deux de plus, on se rapproche de notre objectif. [...] C’est très stimulant de travailler dans un contexte positif », a-t-elle indiqué en entrevue.

La coop de santé est donc en mode recrutement. À ce chapitre, la DG a mentionné qu’à ce jour, plusieurs candidats ont démontré de l’intérêt envers l’organisation. « Les signaux sont très positifs. On est en bonne voie [de conclure des ententes] », a-t-elle signifié. 

Rappelons que le projet de changer d’adresse, dévoilé en mai par La Voix de l’Est, doit se concrétiser en 2019. La coop va donc s’installer dans un tout nouveau bâtiment, attenant à la pharmacie Uniprix située à l’angle du boulevard d’Acton et de la rue de Roxton. La construction de l’immeuble doit commencer dès le printemps prochain. « C’est un plus indéniable pour attirer des médecins ici », a concédé Mme Saulnier.

GMF

En parallèle à son projet de déménagement, la coop de santé garde le cap sur son objectif de devenir un Groupe de médecine de famille (GMF). L’organisation a par ailleurs franchi la barre de 6000 patients « pondérés », soit le nombre minimum pour l’obtention de l’accréditation de GMF par le ministère de la Santé. Les démarches sont enclenchées en ce sens. « On a complété notre dossier avec le directeur général de médecine générale (DRMG). Il a été envoyé au Ministère jeudi dernier (7 décembre). On espère avoir notre accréditation en janvier­ », a fait valoir Mme Saulnier. 

L’homologation de GMF permettra entre autres d’embaucher une série de professionnels. Une entente a déjà été conclue avec une pharmacienne, qui occupera un poste à temps partiel à la coop dès janvier. « Elle rencontrera les patients qui ont des “chimies médicamenteuses” complexes à gérer », a précisé la DG. « Ensuite, il y aura un affichage de postes pour un travailleur social et une infirmière, possiblement au printemps­ », a-t-elle renchéri.

La coop pourra notamment compter sur l’appui financier de la MRC d’Acton à hauteur de près de 30 000 $ pour réaliser ses nombreux projets. Une première tranche de 14 328 $ représentera la moitié des « acquisitions en immobilisations ». À cela s’ajoutent 15 000 $ pour le projet de réaménagement­ de la coop.

Efficacité

Outre le gain d’efficacité à la coop de santé, l’arrivée de nouveaux médecins au cours des derniers mois a permis d’améliorer l’accès de la population à un médecin de famille. Depuis le 31 août 2016, un peu plus de 2000 personnes, des patients orphelins ou sans médecin, sont prises en charge par un omnipraticien. Cette donnée éloquente a été dévoilée le 4 décembre lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisation. 

De même, depuis le 1er septembre 2016, l’équipe de la coop a enregistré près de 4000 consultations via le service « sans rendez-vous ». Plusieurs ingrédients ont permis d’atteindre ces résultats probants, a indiqué Mme Saulnier­. « C’est un travail d’équipe. À part nos jeunes médecins, ceux qui avaient déjà des clientèles ont pris de nouveaux patients. L’accès adapté libère aussi beaucoup de plages horaires. [...] Notre objectif demeure de vider le Guichet d’accès à un médecin de famille (GAMF). Nos prévisions de prise en charge continuent d’être à la hausse. »

Il est possible de s’inscrire au GAMF en ligne (sante.gouv.qc.ca), dans la section « programmes et mesures d’aide », ou en composant le 450-778-5959 (poste 14860).