La Voix de l’Est
Comme son conjoint ne sera pas autorisé à la remplacer durant sa grossesse et son congé de maternité, Cynthia Lussier est contrainte de fermer sa garderie.
Comme son conjoint ne sera pas autorisé à la remplacer durant sa grossesse et son congé de maternité, Cynthia Lussier est contrainte de fermer sa garderie.

Contre son gré, une éducatrice doit fermer son service de garde en milieu familial

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Il y a environ un mois, Cynthia Lussier a découvert avec joie qu’elle était enceinte de son deuxième enfant, elle qui est déjà la maman d’une fillette de 13 mois avec son conjoint Jean-Philippe Mailloux. Comble de bonheur, la loi a été modifiée entre ses deux grossesses, ce qui lui permettra d’avoir droit à un retrait préventif à titre de responsable de service de garde (RSG) en milieu familial subventionné. Du moins, c’est ce qu’elle croyait.