Avant la séance, quelques citoyens ont remis des documents dénonçant le manque de transparence du conseil municipal.

Contamination de l'hôtel de ville: plusieurs options s'offrent à Sutton

Était-ce pour leur faire comprendre «qu'il y avait le feu» à propos de la contamination de l'hôtel de ville que le maire de Sutton, Pierre Pelland, a réuni les citoyens dans le garage de la caserne des pompiers, samedi matin? Une chose est sûre, il faut agir rapidement, a affirmé l'élu aux quelque 200 personnes ayant assisté à la séance d'information.
Les problèmes de contamination dans le sous-sol du bâtiment de l'hôtel de ville forcent la municipalité à faire preuve de diligence. «Il y a sept fois plus de moisissures que la norme, et comme employeur, nous avons l'obligation de fournir un milieu de travail sain aux employés municipaux», a indiqué M. Pelland. Rappelons que le taux d'absentéisme élevé cet hiver a mis la puce à l'oreille de la Ville, qui a ensuite entamé des démarches pour trouver les causes du problème.
Une vidéo a été réalisée dans le sous-sol du bâtiment en compagnie d'un expert du groupe Batimex. Celui-ci y constatait l'urgence «d'imperméabiliser et d'isoler les fondations extérieures», de remplacer la tuyauterie «couverte de rouille et de moisissures».
Plusieurs travaux sont à faire. «L'escalier sur le côté devait être temporaire, mais on l'ignorait. On s'est fait dire que la structure n'était plus bonne et qu'on n'aurait pas le choix de la remplacer, a indiqué le maire. Le système de chauffage est à la fin de sa vie utile, et c'est lui qui véhicule les polluants au rez-de-chaussée.»
Tous les détails dans notre édition de mardi