Une vingtaine d’intervenants ont participé vendredi à la consultation prébudgétaire tenue par le député Pierre Breton (à droite), en présence de son collègue Joël Lightbound.

Consultation prébudgétaire dans Shefford

Une vingtaine d’intervenants ont participé à la consultation prébudgétaire organisée par le député fédéral de Shefford, Pierre Breton, vendredi à l’hôtel de ville de Granby.

« Il y avait des gens de tous les secteurs de l’économie aujourd’hui. Il y avait plusieurs maires, la Chambre de commerce [Haute-Yamaska et région], des gens qui s’occupent d’éducation et des aînés », énumère l’élu libéral.

« Évidemment, on a beaucoup d’industries manufacturières dans la région. Vous le savez, on est un pôle extrêmement important. [...] [Il a été question] de comment on est capables d’attirer davantage de main-d’œuvre. »

Les représentants de Commerce et tourisme Granby et région, du cégep de Granby et de l’AFÉAS Granby étaient notamment présents autour de la table.

La consultation se déroulait également en présence de Joël Lightbound, secrétaire parlementaire du ministre canadien des Finances, Bill Morneau. « Quand on regarde ici dans la région, l’emploi est très bon. On m’informe que le taux de chômage est à près de 4,1 %, ce qui est en deçà de la moyenne nationale », souligne le député de Louis-Hébert, dans la région de Québec.

Au cours des derniers mois, M. Lightbound s’est notamment déplacé à Iqaluit et à Edmonton afin de sonder les préoccupations locales. Il indique que la recherche, le virage numérique des entreprises et l’enjeu de la main-d’œuvre ont été fréquemment abordés. « Je ne peux pas dire s’il y aura des éléments qui toucheront à ça dans le budget. On est en train de le préparer. Mais ce sont définitivement des choses que je rapporte beaucoup à Ottawa », précise-t-il.

Infrastructures et cannabis

Lors de la campagne électorale de 2015, le Parti libéral du Canada promettait d’investir 180 milliards de dollars sur une période de douze ans en matière d’infrastructures. Pierre Breton affirme que le milieu municipal est satisfait du travail amorcé en ce sens.

« Les gens sont extrêmement heureux du dénouement pour le centre aquatique à Granby. On est là avec 11 millions au fédéral. Mais on sait qu’il y a encore des besoins à Saint-Césaire pour un aréna. Il y a aussi des besoins pour les infrastructures vertes, au niveau des aqueducs, ici [à Granby] », énumère le député de Shefford.

Alors qu’Ottawa prévoit légaliser le cannabis en juillet prochain, les représentants de quelques municipalités ont fait part de leurs préoccupations, notamment en ce qui concerne la taxation.

Maire de Granby, Pascal Bonin s’est déjà prononcé contre ce changement majeur. « Avec où on est rendus, je crois que c’est une évidence qu’on ne fera pas reculer personne. Mon point aujourd’hui était l’importance pour les services de police d’avoir la formation et les équipements nécessaires », explique-t-il.

« Mais moi, honnêtement, le monétaire en arrière de tout ça ne m’intéresse pas beaucoup. [...] Ce qui m’inquiète, ce n’est pas de savoir si la municipalité va recevoir 10 000 $ ou 100 000 $. C’est ce qu’on va faire avec tous ces gens qui ont des dépendances. »

Il s’agissait de la seconde consultation prébudgétaire tenue par Pierre Breton depuis son entrée au Parlement. « Le comté de Shefford est très grand. On a trois MRC ici. Donc il y a des préoccupations différentes. Il y a des milieux plus ruraux, tandis qu’ici à Granby on est plus urbains. Ça nous permet de produire un rapport intéressant, qui est la couleur de notre région », se réjouit l’ancien conseiller municipal. 

Le prochain budget du gouvernement Trudeau sera présenté au printemps 2018. Notons que les citoyens canadiens peuvent toujours exprimer leurs besoins via le www.budget.gc.ca/cpb18.