Un record a été fracassé en 2018 au chapitre des constructions neuves à Farnham. Des investissements totaux de plus de 30 millions de dollars ont été enregistrés.

Construction résidentielle: une année record à Farnham

La construction résidentielle a fracassé un record en 2018 à Farnham. Le nombre de permis qui ont été délivrés est non seulement à la hausse, mais la valeur des investissements a bondi de 15 % pour se chiffrer à plus de 30 millions de dollars. L’année 2019 s’annonce tout aussi prometteuse.

« C’est une année record », a confirmé Jennika Rodrigue-Lacasse, directrice du Service de planification et d’aménagement du territoire à la Ville de Farnham, en entrevue avec La Voix de l’Est.

Quelque 1012 permis et certificats — de construction et de rénovation — ont été émis en 2018 comparativement à 871 en 2017. Cela représente une hausse de 16,19 %.

La valeur des investissements engagés a aussi connu une augmentation. Les investissements ont grimpé à 30 679 050 $ en 2018 (plus de 29 millions pour les permis et 1,5 million pour les certificats) comparativement à 26 667 332 $ en 2017. Cet écart représente une hausse de 15 %.

Les constructions résidentielles ont explosé en 2018. Soixante-dix-neuf permis ont été délivrés pour permettre la construction de 150 unités, ce qui représente des investissements de plus de 22 millions de dollars. À titre comparatif, en 2017, 65 permis de construction — qui ont mené à la construction de 103 unités d’habitation — avaient été délivrés à Farnham, pour un investissement évalué à 16,3 millions de dollars.

Cette croissance est observée depuis quelques années. Vingt-neuf permis d’une valeur totale de 7,4 millions de dollars avaient été délivrés en 2015. Le nombre de permis a grimpé à 46 en 2016, ce qui s’est traduit par des investissements totaux de 12,2 millions de dollars.

« À partir de 2015, on peut voir que ça ne fait qu’augmenter. C’est dû au fait que les terrains sont encore abordables et que Farnham, au niveau géographique, est une ville bien située. Il y a encore plusieurs projets de développement en cours », a expliqué Mme Rodrigue-Lacasse.

Quant aux bâtiments industriels et commerciaux, des projets d’agrandissement ont été réalisés en 2018, mais aucune construction neuve n’a vu le jour.

Projets à venir

L’année 2019 s’annonce tout aussi florissante que la dernière. De nouveaux projets domiciliaires et certains déjà en cours poursuivront la construction de nouvelles unités d’habitation, notamment ceux du Quartier des Braves, le Faubourg Racine, le Carré du Pacifique, le Carré St-André et la Cité de Farnham.

Des résidences unifamiliales, des jumelés, des triplex et des immeubles de six unités d’habitation figurent parmi le type de propriétés qui seront entre autres construites cette année.

« On est sur une belle lancée, a affirmé la directrice du Service de planification et d’aménagement du territoire. Si ça continue, 2019 sera encore plus une année record que 2018. »