Le nombre de constats d'infraction pour arrosage interdit est en baisse à Granby depuis quelques années.

Consommation d'eau potable: les Granbyens économes

L'eau potable est une ressource précieuse et les Granbyens l'ont bien compris. D'année en année, ceux-ci gaspillent de moins en moins d'or bleu.
«La consommation d'eau potable est demeurée stable à Granby depuis une quarantaine d'années, même si on compte environ 15 000 personnes de plus dans la population», indique Serge Drolet, coordonnateur en environnement à la Ville de Granby.
Il ajoute que la consommation d'eau dans la ville est inférieure à la moyenne québécoise. «En 2012, la consommation d'eau au Québec était de 626 litres d'eau par personne, par jour. À Granby, elle est de 563 litres. Et c'est une amélioration par rapport à 2011, car elle était à ce moment-là de 599 litres d'eau par jour par habitant», poursuit le coordonnateur.
De plus, le nombre de constats d'infraction en lien avec le gaspillage d'eau est en constante diminution. De 264 infractions remises par les patrouilleurs verts en 2011, ils sont passés à 114 l'année suivante et 88 l'an dernier. À mi-chemin de la présente saison, 44 constats ont été émis cette année. Ceux-ci concernent davantage le lavage des véhicules et des bâtiments, tandis que les constats pour l'arrosage sont en baisse. «C'est dire qu'on est en train de se stabiliser dans l'émission de constats», se félicite M. Drolet.
Tous les détails dans notre édition de lundi