Le conseiller Léo Simoneau est d’avis que le projet de complexe multiservice ne tient pas la route.

Complexe multiservice à Dunham: le conseiller Simoneau se braque

Le projet de complexe multiservice sur lequel planche la municipalité de Dunham depuis plus de deux ans ne fait pas l’unanimité au sein des élus. Le conseiller Léo Simoneau s’y oppose farouchement.

« Le besoin criant à Dunham, ce sont les routes. On a eu un hiver rigoureux avec des gels et dégels. On a au moins 6 millions $ de travaux à faire. Alors non, ce projet n’est pas en phase finale. J’espère qu’il est en phase terminale », a clamé M. Simoneau.

La Voix de l’Est rapportait le 11 juillet que le complexe multiservice doit être érigé à proximité de l’hôtel de ville. La bibliothèque et le bureau de poste y seraient notamment relocalisés. 

On doit également y aménager un centre d’art, un bureau d’accueil touristique puis un petit centre de santé. L’initiative de longue haleine, évaluée à près de 2 millions $, nécessitera l’aide financière de Québec. 

Sécurité et visibilité

Le projet prévoit que le bâtiment où est actuellement localisé le bureau de poste, tout juste à côté de l’hôtel de ville, tombe sous le pic des démolisseurs. Selon le maire Pierre Janecek, cette décision est incontournable, principalement pour des questions de sécurité et de visibilité du complexe qui doit être érigé tout près. Le site serait transformé en aire de détente et la circulation dans la voie attenante se ferait en sens unique pour assurer la fluidité de l’accès au vaste complexe. 

De son côté, la municipalité souhaite offrir un bail à long terme à Postes Canada pour relancer ses activités dans de nouveaux locaux. Selon Léo Simoneau, cette option ne tient pas la route. « Ça n’a pas d’allure », a-t-il fait valoir, évoquant que la société d’État ne préconise pas les baux à long terme.

Statu quo

M. Simoneau estime que Dunham n’a pas besoin de relocaliser la bibliothèque et le centre d’art. « La bibliothèque actuelle est bien cotée [...] et très adéquate. Et la dame qui s’occupe du centre d’art fait un excellent travail. Pour le nombre de gens qui accèdent à ces activités, ils sont assez bien servis », a-t-il dit.

Le conseiller municipal croit par ailleurs que le projet de centre de santé ne serait pas viable. « L’ancienne caisse populaire, qui est un beau building relativement récent, est vide depuis près de trois ans », a-t-il cité en exemple.

M. Simoneau a toutefois concédé que la voie qui mène derrière l’hôtel de ville est exigüe et par conséquent potentiellement dangereuse pour ceux qui l’utilisent. 

Le site doit aussi accueillir le projet Espace Dunham, chapeauté par un consortium formé des propriétaires de la Brasserie Dunham, de la Ville et de la compagnie Kabin, présidée par Martin Delisle.

Il s’agit d’un bâtiment où seraient regroupés, pour dégustation, des produits des vignobles, des cidreries et des microbrasseries de Dunham. M. Simoneau se dit favorable à une telle initiative.