Le véhicule qui circulait sur la 112 a dévié de sa voie pour empiéter sur l'îlot central en béton, où il a embouti un lampadaire avant de terminer sa course dans la voie inverse.

Collision à Marieville

Deux femmes ont été légèrement blessées dans une collision survenue en matinée, vendredi, à l'intersection de la route 112 et du chemin des Roseaux, dans le secteur de Marieville.
<p>L'intervention s'est conclue un peu avant 9 h, alors que les deux véhicules ont été remorqués et qu'un absorbant a été répandu sur la chaussée pour résorber le carburant s'étant déversé.</p>
Selon Christian Leclerc, porte-parole de la Sûreté du Québec, une automobiliste roulant sur le chemin des Roseaux en direction nord tentait d'effectuer un virage à gauche sur la route 112, où la vitesse permise sur ce tronçon est de 90 km/h. «Elle s'est avancée pour voir la circulation qui arrivait sur la 112. Mais elle s'était trop avancée, et une dame qui arrivait en direction est n'a pas pu l'éviter, malgré un coup de volant.»
Résultat, il y a eu collision entre les deux véhicules. Celui qui circulait sur la 112 a dévié de sa voie pour empiéter sur l'îlot central en béton, où il a embouti un lampadaire avant de terminer sa course dans la voie inverse. L'autre véhicule s'est immobilisé de l'autre côté de l'intersection.
Les deux automobilistes ont subi des blessures somme toute mineures, précise M. Leclerc. Elles ont cependant été transportées par ambulance en direction du centre hospitalier de Saint-Jean-sur-Richelieu.
Plusieurs autopatrouilles ont été entre-temps déployées pour gérer la circulation, tout de même dense en heure de pointe. Les automobilistes ont été invités à emprunter un détour via le chemin des Roseaux Sud et le chemin de Saint-Césaire, pour reprendre la route 112 via l'intersection avec le chemin du Vide, tout près de Sainte-Angèle-de-Monnoir.
L'intervention s'est conclue un peu avant 9 h, alors que les deux véhicules ont été remorqués et qu'un absorbant a été répandu sur la chaussée pour résorber le carburant s'étant déversé à la suite de l'impact.
En outre, un troisième automobiliste s'est retrouvé impliqué dans l'événement bien malgré lui. «Un troisième véhicule a fait une crevaison en roulant sur les débris découlant de l'incident», mentionne M. Leclerc.