Pas moins de 600 donneurs sont attendus à la collecte de sang du maire de Granby. Sur la photo : Josée Charbonneau, d'Héma-Québec, Pascal Bonin, maire de Granby, de même que Normand Niquette et Daniel Trépanier du Club Optimiste de Granby.

Collecte de sang du maire: une heure pour faire une différence

Au cours des 25 dernières années, les Granbyens ont sauvé plus de vies que le nombre de citoyens que compte la ville. Héma-Québec et le Club optimiste de Granby font à nouveau appel à cette générosité dans le cadre de la collecte de sang du maire de Granby, qui se déroulera les 8 et 9 août prochains à l'hôtel Castel & Spa Confort.
Pas moins de 18 897 dons de sang ont en effet été enregistrés lors de cette collecte précise, depuis qu'elle se déroule sous l'égide d'Héma-Québec, c'est-à-dire depuis 1992. Puisqu'un seul don permet de sauver jusqu'à quatre vies différentes, on estime à tout près de 76 000 le nombre de personnes ayant reçu une transfusion grâce à la générosité des gens d'ici, rappelle Josée Charbonneau, organisatrice en collectes de sang pour Héma-Québec. À titre comparatif, le dernier décret de population chiffrait la population granbyenne­ à 67 286 individus.
Comme la collecte de sang du maire de Granby en est à sa 37e année d'existence - elle se faisait jusqu'en 1992 au bénéfice de la Croix-Rouge -, c'est donc dire qu'encore plus de vies humaines ont été sauvées.
Chaque jour, 1000 dons de sang sont nécessaires au Québec pour garder la réserve d'Héma-Québec à un niveau optimal. Dans la province, quelqu'un a besoin de sang toutes les 80 secondes.
Prendre le temps
Président d'honneur de la collecte pour une quatrième année consécutive, le maire Pascal Bonin qualifie de « grand plaisir » sa participation à l'événement, l'un des plus importants du genre dans la région. 
Pour l'élu, l'occasion est propice pour échanger avec les Granbyens de tout et de rien : sans user d'un mauvais jeu de mots, M. Bonin estime que la collecte de sang lui permet de prendre le « pouls » de ses concitoyens. « J'adore être présent sur place, dit celui qui a fait libérer son agenda pour pouvoir passer le plus de temps possible au Castel. Les gens ont des questions sur tout et c'est le fun de prendre le temps de jaser. »
Prendre le temps, c'est le mot quand on parle de don de sang. Le processus prend une heure, tout au plus. Une heure fort bien investie, qui pourra sauver une vie, rappelle M. Bonin. « On ne sait pas si un jour, nous-mêmes, on aura besoin d'une transfusion. On est en forme, on est en santé, la vie est belle, mais l'instant d'après, tout peut basculer. Et à ce moment-là, on souhaiterait peut-être revenir en arrière et prendre cette petite heure-là pour donner du sang. »
Plus confortable
Entre 10 h et 20 h, les donneurs sont attendus en grand nombre. Si Héma-Québec souhaite recueillir 520 dons, le Club optimiste, lui, est plus ambitieux. « Nous, on vise 300 dons par jour ! », lance Normand Niquette, coordonnateur représentant du Club Optimiste de Granby.
Fait à noter, la collecte de sang se déplacera à l'Hôtel Castel & Spa Confort. Une décision qui s'explique par le souci de rendre l'expérience plus agréable et confortable tant pour les donneurs que pour les quelque 30 bénévoles qui donneront de leur temps pour faire de la collecte un succès. « On a changé d'endroit parce que le Castel est climatisé, indique M. Niquette. Avant, quand on tenait notre collecte pendant des belles journées chaudes, ça tombait comme des mouches ! »
Question d'accueillir le plus grand nombre de donneurs possible, un service de navette est également disponible pour ceux qui ne pourraient se rendre eux-mêmes à l'hôtel, une rareté au sein des collectes de sang. Il suffit de réserver son transport en appelant au 450-775-6469. Les donneurs pourront reprendre des forces en savourant une assiette de spaghetti.