Près de 500 étudiants ont été diplomés par le Cégep de Granby cette année.

Collation des grades du Cégep de Granby: une soirée forte en émotions

Soirée émouvante pour des centaines de finissants du Cégep de Granby qui ont eu droit à leur collation des grades vendredi soir. Les étudiants de la vingtaine de programmes collégiaux enseignés à Granby étaient réunis avec parents et amis au centre Notre-Dame pour l’occasion afin de partager ce moment unique.

Le décorum a pris de la place, mais l’émotion était sincère. Les quelques secondes de la prise de photo officielle sur la scène et les quelques poignées de main d’usage resteront certainement marquées longtemps dans la mémoire des étudiants.

« Votre diplôme est bien plus qu’une feuille de papier. Il représente vos efforts personnels et votre volonté de devenir un citoyen engagé dans votre communauté et qui contribue à son développement », a lancé le directeur des études du Cégep de Granby, Vincent Larose, aux nombreux nouveaux diplômés.

Que ce soit au sein de programmes préuniversitaires, en formation continue ou de techniques, l’effort des étudiants a été souligné par le directeur général de l’établissement Yvan O’Connor ainsi que par plusieurs représentants des différents programmes.

Le président du conseil d’administration du Cégep, Serge Striganuk, tenait lui aussi à saluer chaleureusement les étudiants.

« Aujourd’hui est un jour important […] Certains se disent peut-être ‘’enfin’’ et d’autres ‘’déjà’’, mais il y a assurément une fierté à avoir, peu importe que vous vous dirigiez vers le travail, ou à l’université », a-t-il souligné.

Dans un monde en constante évolution, Serge Striganuk tenait à rappeler l’importance de l’éducation et du savoir.

« L’obtention d’un diplôme est une étape importante, mais pas une fin en soi. Il y a d’autres défis qui vous attendent et vous avez pour responsabilité de maintenir et de développer vos connaissances. Soyez et restez curieux et soyez ouverts à toutes les opportunités d’apprentissage », a-t-il rappelé dans son discours d’ouverture.

Vendredi soir, ils étaient 403 étudiants en enseignement régulier et 74 en formation continue à recevoir leur diplôme.

Distinction

Trois étudiants au parcours exceptionnel ont aussi été récompensés au cours de cette collation des grades.

Étudiant en science de la nature, Philippe Warren s’est vu remettre le prix de la gouverneure générale du Canada puisqu’il est l’étudiant de sa cohorte qui a maintenu la plus haute moyenne scolaire. Il a reçu son diplôme avec une moyenne de 95,48 % et une côte R de 36,6.

Pascale Lévesque Dostie, finissante en technique de tourisme et Marc-André Marois, étudiant en technique d’éducation spécialisée, ont quant à eux reçu le prix du lieutenant gouverneur pour leurs excellents résultats scolaires et surtout pour leur implication au sein et à l’extérieur du cégep.

Pascal Bonin diplômé

La direction du cégep de Granby a par ailleurs décidé de décerner son diplôme honorifique au maire de Granby, Pascal Bonin. Si le nouveau diplômé est âgé de quelques années de plus que la moyenne de la cohorte, il n’était pas peu fier de l’honneur.

« Maman, ça pris du temps, mais je l’ai eu ! », a-t-il lancé l’émotion dans la voix.

Pascal Bonin a fréquenté l’établissement scolaire en science administrative avant de se lancer vers d’autres horizons qui l’ont ultimement mené à la mairie.

« Je n’étais pas fait pour rester assis plusieurs heures, mais j’ai toujours eu à cœur l’enseignement. Je pense que vous appréciez ce que j’ai fait de l’église Notre-Dame », a ajouté Pascal Bonin.

Le maire de Granby a été choisi pour son engagement envers « l’éducation, le Cégep de Granby et les étudiants » en plus de représenter un exemple pour les futurs étudiants.

« J’espère que vous saurez faire profiter vos connaissances et vous impliquer dans votre ville », a lancé Pascal Bonin aux étudiants diplômés.

À la maison

Si la soirée promettait d’être marquante pour les étudiants, elle l’était aussi pour l’organisation du Cégep de Granby. Après avoir passé les deux dernières années au Palace, la collation des grades était de retour au centre Notre-Dame vendredi soir.

Le changement d’emplacement a été l’occasion de rompre avec quelques détails de la tradition de la collation des grades, notamment en installant tous les étudiants dans le choeur pour toute la durée de la cérémonie.

L’ambiance musicale était assurée par le trio composé de Jean Wiedrick au clavier, Marius Mihai au violon et de Vincent Gagné aux percussions.

Si d’autres cérémonies s’étaient auparavant déroulées dans le nouveau centre multifonctionnel, il s’agissait assurément d’une des plus marquantes depuis l’inauguration du bâtiment sous sa nouvelle forme. Et aux dires des organisateurs, la collation des grades est au centre Notre-Dame pour y rester.