Les golfeurs n’auront pas accès au Club de golf Inverness cet été.

Club de golf Inverness: la saison 2019 annulée

Malgré la mobilisation d’un groupe de citoyens de Lac-Brome, le Club de golf Inverness ne sera pas en activité l’été prochain.

La Ville de Lac-Brome a confirmé, vendredi, avoir eu une discussion avec le propriétaire de l’endroit, Marc Fontaine. « Il nous a annoncé la fermeture du club pour l’été, mais il va continuer à l’entretenir », indique le directeur général de la municipalité, Gilbert Arel.

Même son de cloche du côté de Roger Larouche, porte-parole du comité citoyen. « J’ai encore vu M. Fontaine jeudi. C’est certain que le terrain ne sera pas ouvert en 2019. Je sais que les chèques de remboursement pour la saison ont été postés aux membres cette semaine », dit-il. Selon lui, l’entretien du terrain se limitera à la tonte du gazon.

La semaine dernière, M. Larouche avait laissé entendre que des solutions étaient envisagées pour maintenir le club en activités. Cela semble toutefois de moins en moins viable. « Il commence à se faire un peu tard pour rêver à la prochaine saison. »

La Ville visée

Ce dernier déplore par ailleurs le « peu d’implication de la Ville dans le dossier ». « Il y a un manque de proactivité de sa part. Elle est plus orientée vers les infrastructures que vers les attractions », croit-il.

Lac-Brome est en effet interpellée par des citoyens qui sont membres du club de golf et/ou propriétaires d’une résidence bordant le terrain. Craignant de voir leurs propriétés dévalorisées, ces derniers souhaitent que la Ville mette son grain de sel dans le dossier pour éviter la fermeture définitive du site. Bien qu’aucun plan ne soit sur la table, le maire Richard Burcombe assure que la Ville ne ferme pas la porte à une rencontre.

« On est ouvert aux discussions avec des représentants du comité de citoyens. Mais il ne faut pas oublier que le propriétaire lui-même n’a pas encore pris sa décision finale et qu’il évalue ses options », affirme M. Burcombe.

Dans l’éventualité où le club de golf cesserait définitivement ses activités, la municipalité pourrait récupérer une somme de 234 000 $ correspondant aux exemptions de taxes municipales allouées à l’organisation au cours des dix dernières années.

Marc Fontaine n’a pas rappelé La Voix de l’Est.