La franchisée McDonald's Geneviève Bédard a eu le coup de foudre pour le projet de clinique pédiatrique du CHG, auquel elle a contribué financièrement avec ses proches.

Clinique pédiatrique du CHG: «C'est un projet qui me fait vibrer»

Une révélation. C'est ainsi que la franchisée McDonald's Geneviève Bédard, partenaire du projet de clinique pédiatrique de l'hôpital de Granby inaugurée mardi, décrit cet important virage pour l'établissement auquel elle a contribué sans hésiter.
La franchisée McDonald's Geneviève Bédard a eu le coup de foudre pour le projet de clinique pédiatrique du CHG, auquel elle a contribué financièrement avec ses proches.
Après avoir appuyé financièrement le manoir Ronald McDonald durant de nombreuses années, la femme d'affaires voulait soutenir une cause en santé au rayonnement plus « régional ». La Fondation du Centre hospitalier de Granby (CHG), dont elle est ultérieurement devenue membre du conseil d'administration, a eu tôt fait de l'aiguiller.
« La première fois qu'on m'a présenté l'idée de l'aile pédiatrique, on m'a fait visiter les lieux. C'est à ce moment que j'ai croisé le Dr Patrice Guay. Il avait littéralement un garde-robe comme bureau. Ça n'avait pas de sens. Ils se démenaient, lui et ses collègues pédiatres, avec les moyens du bord pour donner des soins de qualité aux enfants. Il n'y avait pas de doute que les besoins de nouveaux locaux étaient criants. Ça a pris deux minutes et ma décision était prise, a-t-elle indiqué à La Voix de l'Est. C'est un projet qui me fait vibrer parce que les retombées sont concrètes pour la population. »
En fait, outre le Dr Guay, ses collègues Éliane Pouliot et Gabrielle St-Maurice portaient à bout de bras les services pédiatriques au CHG dans des locaux mal adaptés. L'arrivée de leur collègue Catherine Gagnon au sein de l'équipe, il y a un peu plus d'un an, a été l'élément déclencheur pour lancer le projet d'aménagement d'autant de bureaux, ayant leur propre salle d'examen, à même la clinique externe de l'établissement.
L'initiative s'est finalement concrétisée grâce à un don de 55 000 $ de la famille Bédard (Geneviève, Sophie et leur père Gilles), propriétaire des succursales McDonald's de Granby, Bromont, Cowansville, Ange-Gardien et Saint-Césaire. Ce montant, émanant du Grand McDon et remis à la Fondation du CHG, a notamment servi à acheter les équipements médicaux, les bureaux et les ordinateurs.
Pas-à-pas
Question de permettre une incursion en douceur des enfants dans le monde hospitalier, des murales colorées aux thématiques animalières ont été peintes dans les bureaux ainsi que dans les corridors. Celles-ci ont été réalisées par la designer d'intérieur Marie Andrée Audet grâce à une enveloppe de 5000 $ provenant de la fondation Ordina-Coeur. Cette somme a également servi à compléter l'aménagement des salles d'examen et d'attente.
« C'est déjà difficile de s'y retrouver dans un hôpital, alors j'ai voulu simplifier la tâche aux parents tout en captant l'intérêt des enfants, a indiqué Mme Audet en entrevue. J'ai choisi de faire une espèce de chasse au trésor. Ça amène un côté ludique à l'ensemble. »
Et il semble que l'initiative porte ses fruits. « Dès qu'ils voient les pattes d'animaux sur les murs, les enfants sont excités, a confié Dre Éliane Pouliot. On les entend rire et crier du bout du corridor. Ils arrivent dans la salle d'attente et ils constatent que c'est leur lieu, leur clinique. Ça nous aide beaucoup à établir un premier contact positif avec les patients. »
Par ailleurs, selon Nathalie Cabana, chef de service maternité, néonatalogie et pédiatrie à l'hôpital de Granby, la cohésion entre les médecins et l'ensemble des services offerts aux jeunes s'est également accrue depuis que les nouveaux locaux ont vu le jour en clinique externe, en septembre dernier. 
« Gage de qualité »
Alors que le point de presse allait bon train, le petit Édouard, deux ans, observait du coin de l'oeil les gens qui s'exprimaient tour à tour à l'avant. Jusqu'à ce que Julie, sa mère, fasse de même pour livrer un poignant témoignage à propos de son expérience des soins pédiatriques dans les nouveaux locaux.
« La clinique externe pédiatrique répond vraiment à un besoin dans la population. Ça fait la différence !, a lancé la maman du bambin atteint de neutropénie, une maladie qui affecte son système immunitaire. Pour notre famille, mais aussi celle de plusieurs enfants, tout est à proximité. Si on a besoin de prélèvements pour Édouard, c'est sur le même étage. Il y a aussi la radiologie qui n'est pas loin. L'équipe est au courant de son dossier et on nous voit rapidement. Pour nous, la proximité des lieux est un gage de qualité. Et ça n'a pas de prix quand on a un enfant à la santé fragile. »