Le maire Pascal Bonin et le directeur général du Zoo, Paul Gosselin, dressent un bilan positif des mesures mises en place pour atténuer les problèmes de congestion routière en période de pointe.

Circulation plus fluide autour du Zoo de Granby

Les mesures mises en place pour améliorer la fluidité de la circulation en période de pointe estivale autour du Zoo de Granby ont porté leurs fruits, estiment le maire Pascal Bonin et le directeur général du Zoo, Paul Gosselin. Les efforts se poursuivront, mais l’été 2019 présentera néanmoins son lot de défis.

La première phase du chantier de réfection de la rue Saint-Hubert, qui nécessite un investissement de 3,4 millions de dollars, aura un impact assuré sur l’intersection névralgique de cette rue avec le boulevard David-Bouchard (route139), situé à deux pas du Zoo, a reconnu le maire, Pascal Bonin, vendredi à l’occasion d’un point de presse.     

« On parle d’environ 16 semaines de travaux. Ça va prendre une bonne partie de l’été. On est conscient des contraintes qu’on a avec le Zoo, mais aussi avec l’école [Joseph-Poitevin]. [...] Pour ce qui est du Zoo, on entend commencer les travaux dès la fin de la période de dégel, donc vers la mi-mai, et donner un échéancier assez serré pour qu’aux alentours du 1er juillet on ait terminé les travaux à proximité de l’intersection. Ça devrait aussi libérer les commerces », a relevé l’ingénieur de projets au service de la planification et de la gestion du territoire à la Ville, Martin Cloutier. 

Selon lui, le chantier se déploiera au cours de l’été et de l’automne dans la section de la rue Saint-Hubert comprise entre le boulevard David-Bouchard et la rue Mont-Royal. 

Efficaces

Reste que les gestes posés l’été dernier pour atténuer les problèmes de congestion autour du Zoo de Granby durant la période de pointe, soit de la mi-juillet à la mi-août, ont été probants, confirme le directeur général, Paul Gosselin.    

Et, selon lui, ce n’est pas parce que les visiteurs n’étaient pas au rendez-vous. Au contraire. « C’est un beau travail d’équipe. On a vécu une saison quand même significative : c’est la deuxième meilleure de l’histoire du Zoo! On est en mesure dans les journées de fort achalandage de voir les résultats des différentes actions qui ont été portées », assure-t-il. Selon lui, le Zoo a accueilli quelque 703 000 visiteurs durant l’été. 

Neuf rencontres, réunissant autant des représentants de la Ville, que du service de police, du Zoo et du ministère des Transports du Québec (MTQ), ont par ailleurs eu lieu au cours de la dernière année afin de mettre en place des solutions. 

Des modifications à l’affichage routier ont été apportées. Des affiches permanentes visant à maximiser le déplacement des véhicules vers les stationnements alternatifs ont été mises en place. Le débarcadère a été déplacé et le parcours des navettes, revu. Des modifications au site web du Zoo ont aussi été effectuées pour ajouter une alerte en temps réel sur la page d’accueil. 

Autres mesures

S’il y a quelques années, la congestion était parfois observée sur la route 139 jusqu’à pratiquement 14 h, 14 h 30, la circulation était plutôt fluide à partir de 11 h les journées de forte affluence cet été, souligne Benoit Desautels, inspecteur-­chef à la surveillance du territoire et des relations communautaires au service de police. 

« Les portes du Zoo ouvrent à 10 h et à 11 h, la route 139 était libérée. C’est quand même assez raisonnable. Ce n’est pas la finalité. Il y aura d’autres choses qui seront annoncées. Mais je crois qu’on est sur la bonne voie », dit-il. 

Le conseiller municipal du district, Robert Vincent, confirme que les appels des citoyens mécontents des problèmes liés à la congestion se sont fait beaucoup moins nombreux cette année.

D’autres changements sont par ailleurs à prévoir, alors que le Zoo travaille présentement à revoir son offre de stationnement en vue d’en augmenter la capacité. 

Autant Pascal Bonin que Paul Gosselin se réjouissent de la participation du MTQ aux discussions. Il s’agit d’un partenaire important alors que la Ville de Granby veut entre autres qu’un tunnel soit aménagé à l’intersection du boulevard David-Bouchard et de la rue Saint-Hubert pour sécuriser le passage des piétons et des cyclistes. 

Ultimement, l’élargissement de la route 139 se concrétisera également. « M. Bonnardel [François, député de Granby et ministre des Transports] s’est engagé à ce qu’il se passe quelque chose d’ici les quatre prochaines années », relève Pascal Bonin.