«On a eu une discussion franche, claire et respectueuse. Ça s'est extrêmement bien passé», a affirmé François Bonnardel au sujet de sa rencontre avec le maire de Granby, Pascal Bonin.

Circonscription de Granby : tête-à-tête entre Bonnardel et Bonin

Soucieux de remettre les pendules à l'heure sur sa relation avec le maire de Granby, le député sortant François Bonnardel a fait le point, hier, sur son tête-à-tête avec lui. «Ç'a été une rencontre très constructive qui a duré une heure, ce matin, sur des dossiers importants pour les 10, 15, 20, 25 prochaines années à Granby», a-t-il déclaré aux médias.
La semaine dernière, Pascal Bonin avait réagi de façon tranchante à la sortie publique du représentant caquiste en faveur de la présentation des Jeux du Québec à Granby en 2018. M. Bonin avait jugé «un peu cavalier» de la part de M. Bonnardel le fait de s'avancer sans connaître les coûts que ces Jeux occasionneraient pour la municipalité. Il lui avait d'une même voix reproché de ne pas l'avoir contacté depuis son élection à la mairie, en novembre dernier.
M. Bonnardel avait rapidement réagi en sollicitant un rendez-vous avec lui. «Les citoyens ont pu croire qu'on n'était pas sur la même longueurd'onde», a-t-il admis hier. On a eu une discussion franche, claire et respectueuse. Ça s'est extrêmement bien passé.»
Tous les détails dans notre édition de mercredi