L’usine Cintas de Granby, fondée sous le nom de Nettoyeur Shefford, fermera ses portes au début de 2020.

Cintas fermera son usine de Granby en janvier 2020

Le début de l’année 2020 sera difficile pour plusieurs dizaines de familles. L’usine granbyenne de l’entreprise Cintas, située sur la rue Saint-Hubert, cessera définitivement ses activités en janvier prochain. L’annonce a été faite aux employés jeudi dernier.

« On nous a annoncé que la production va fermer parce que l’usine a besoin de trop de rénovations pour répondre aux normes de qualité de Cintas, rapporte un employé avec qui La Voix de l’Est s’est entretenue. Tous les employés de la production seront licenciés. »

Les activités de nettoyage des vêtements loués ou vendus par Cintas à d’autres entreprises s’arrêteront. L’immeuble continuera d’être utilisé par Cintas, mais désormais en tant qu’entrepôt, dit-il, souhaitant garder l’anonymat en raison d’une entente de confidentialité. Cette entente est stipulée dans une lettre que la direction a remise à chaque employé, jeudi dernier, et dont La Voix de l’Est a obtenu copie.

Selon l’employé, les chauffeurs et les employés au service à la clientèle ne seront pas remerciés.

L’usine employait 160 personnes à Granby en 2018. « Plusieurs dizaines de personnes seront licenciées à partir du 2 janvier. Ce qui est bizarre, c’est qu’on a eu ouï-dire que l’entreprise a investi de grosses sommes dans d’autres usines ailleurs, mais chez nous ils ne feront rien. »

L’employé témoigne que le toit coule depuis longtemps un peu partout dans l’usine.

Entente de fin d’emploi

Si lui-même ne s’inquiète pas de retrouver un travail, certains de ses collègues immigrants, qui ne parlent que peu français, craignent d’avoir de la difficulté à trouver un emploi ailleurs. « On a quand même quelques personnes qui ne parlent pas assez français pour comprendre une discussion, explique-t-il. Et c’est une usine située au centre de la ville, donc elle est facile d’accès à pied. Pour ceux qui n’ont pas de véhicule, ça les inquiète un peu parce qu’il y a moins de facilité pour se rendre aux usines du parc industriel. »

Cintas fournira à ses employés les services d’une entreprise qui les aidera à revoir leur curriculum vitae et à effectuer des recherches d’emploi, nuance-t-il. « Ils ne nous laissent pas tout à fait au dépourvu. »

L’entente stipule que la société est prête à verser un montant brut de 2000 $ à ses employés, moins certaines déductions, si ceux-ci demeurent à l’emploi de Cintas jusqu’au 2 janvier et après cette date au besoin et s’ils restent aussi performants jusqu’à la fin de leur mandat.

Il ne nous a pas été possible de parler au directeur général de l’usine en raison du long congé.

Près de 90 ans

Cette buanderie géante de Granby est née en 1933 sous le nom de Nettoyeur Shefford. Elle a été vendue en 2004 à la société américaine G & K Services. Puis, en 2017, elle est passée sous le contrôle de Cintas Corporation, qui a racheté les actifs de sa concurrente.

Le siège social de Cintas se trouve à Cincinnati, dans l’État de l’Ohio, aux États-Unis.

Dans un communiqué publié il y a deux semaines, Cintas Corporation annonçait ses résultats pour le premier trimestre de son exercice 2019-2020, qui se terminait le 31 août.

Le chiffre d’affaires de la société, qui exploite plus de 400 établissements en Amérique du Nord, dont six usines de fabrication et huit centres de distribution, s’élèvent à 1,81 milliard de dollars, une hausse de 6,7 % par rapport à la même période l’an dernier.