L’école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc recense jusqu’ici trois cas de COVID-19.
L’école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc recense jusqu’ici trois cas de COVID-19.

Cinq cas de COVID-19 dans les écoles de Granby

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Au moins cinq cas de COVID-19 ont été recensés jusqu’ici dans des écoles de Granby, a appris La Voix de l’Est, dont trois à l’école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc.

Les trois personnes touchées à J.-H.-Leclerc ont été isolées, indique la direction du centre de services scolaire du Val-des-Cerfs dans une communication envoyée aux parents, vendredi dernier.

«À l’heure actuelle, il n’y a pas de fermeture de classe ou d’école prévue», écrit le directeur général Eric Racine, et «l’école continue d’appliquer toutes les mesures nécessaires pour éviter une propagation».

La Direction de la santé publique estime par ailleurs que le risque de contamination est «faible».

Un autre cas de COVID-19 a été déclaré dans un établissement de Val-des-Cerfs, soit à l’école primaire Sainte-Famille, toujours à Granby.

«Quelques personnes ayant eu un contact étroit avec un des cas confirmés ont reçu la directive de la DSP (NDLR: Direction de la santé publique) de ne pas se présenter à l’école pendant une période donnée», précise Paméla Blouin, coordonnatrice aux communications au centre de services scolaire du Val-des-Cerfs.

«Pour éviter la propagation du virus, vous êtes invités à demeurer vigilants concernant votre état de santé et celui de votre enfant et à surveiller l’apparition de symptômes compatibles à la COVID-19», poursuit M. Racine dans la lettre envoyée aux parents.

«C’est sûr que ça nous préoccupe», note pour sa part la présidente du Syndicat de l’enseignement de la Haute-Yamaska, Alina Laverrière, au sujet des cas déclarés.

Aussi au Verbe Divin

L’école secondaire privée du Verbe Divin, aussi à Granby, a également déclaré un cas positif à la COVID-19. Les jeunes qui partageaient le groupe de l’élève touché ont été invités à rester à la maison, vendredi dernier, et ils continueront de suivre leurs cours à distance jusqu’au 21 septembre, dit le directeur général Jean Striganuk.

L’élève en question aurait contracté la maladie chez lui. «Il a été fin, il a passé le test au lieu de venir à l’école, dit le directeur général. Ç’a été assez simple dans son cas.»

Tous les élèves de sa classe ont été testés négatif, ajoute M. Striganuk, rappelant que les locaux de l’école sont nettoyés régulièrement.

Au moins deux cas ont aussi été rapportés au centre de services scolaire des Hautes-Rivières, soit aux écoles primaires de Monnoir et de Ramezay, toutes deux à Marieville, en Montérégie.

Une classe a été confinée et dans l’autre école, ce sont tous les élèves 5e et 6e année qui ont été retournés à la maison, dit Céline Falardeau, directrice du Service des affaires juridiques et des communications du centre des Hautes-Rivières.

Gare aux symptômes

La Direction de la santé publique rappelle qu’en cas de symptômes, les citoyens sont invités à faire le 1-877-644-4545 pour évaluer la pertinence de prendre un rendez-vous pour un test de dépistage de la COVID-19.

Les symptômes à surveiller sont la fièvre, la perte du goût et de l’odorat, la toux, la difficulté à respirer, les maux de ventre, les vomissements, la diarrhée, le mal de gorge, la congestion ou l’écoulement nasal, une grande fatigue, une perte importante de l’appétit et les douleurs musculaires.

Jusqu’à maintenant, au moins 172 écoles ont signalé un cas positif à la COVID-19 à travers la province. Selon les dernières données disponibles, 217 élèves et 66 membres du personnel ont contracté la maladie, pour un total de 283 personnes contaminées.

Les écoles de Montréal sont les plus touchées, suivies de celles de la Capitale-Nationale, de la Montérégie et de Laval.

On peut consulter la liste des écoles touchées sur le site internet du gouvernement du Québec en consultant ce lien suivant.