Le tribunal a ordonné jeudi une évaluation psychiatrique pour un homme de 71 ans à qui l’on reproche d’avoir semé un «climat de terreur» au CHSLD Horace-Boivin de Waterloo, notamment en frappant une infirmière et deux préposés.
Le tribunal a ordonné jeudi une évaluation psychiatrique pour un homme de 71 ans à qui l’on reproche d’avoir semé un «climat de terreur» au CHSLD Horace-Boivin de Waterloo, notamment en frappant une infirmière et deux préposés.

CHSLD Horace-Boivin: le résident violent subira une évaluation psychiatrique

Le tribunal a ordonné jeudi une évaluation psychiatrique pour un homme de 71 ans à qui l’on reproche d’avoir semé un « climat de terreur » au CHSLD Horace-Boivin de Waterloo, notamment en frappant une infirmière et deux préposés.

Daniel Westover fait face à une accusation de voies de fait armées. Il reste détenu d’ici à sa prochaine comparution fixée au 19 décembre. 

S’il est libéré par la suite, il doit être transféré dans un établissement de la région spécialisé pour ce type de clientèle, a indiqué cette semaine une porte-parole de la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais. M. Westover doit aussi répondre d’accusations pendantes de menaces et non-respect de ses conditions de libération provisoire. 

À LIRE AUSSI: Un résident violent sème la terreur au CHSLD Horace-Boivin

À LIRE AUSSI: Le résident violent sera transféré dans un établissement spécialisé