La présidente de la Fondation Lévesque-Craighead, Christiane Granger et le maire de Bedford, Yves Lévesque, qualifient de demi-victoire la mise à niveau du CHSLD.

CHSLD de Bedford: Québec octroie 3,5 M$

Après des mois de tractations, la mise à niveau du CHSLD de Bedford ira de l’avant. La Voix de l’Est a appris que Québec a accordé près de 3,5 millions de dollars pour la transformation de 13 chambres pour deux personnes en unités individuelles. Le cout total du projet avoisine 4,2 M$.

Pour le maire de Bedford, Yves Lévesque, il s’agit d’une demi-victoire. « On se retrouve avec un projet intéressant. C’est une étape franchie. Mais, on garde le cap avec l’ajout de lits supplémentaires », a-t-il indiqué en entrevue.

La présidente de la Fondation Lévesque-Craighead, Christiane Granger, abonde dans le même sens. « Le projet va permettre d’améliorer la qualité de vie de la clientèle, ce qui est un élément important. Il y a des élections qui s’en viennent et on restera à l’affût des opportunités pour accroître [notre capacité d’hébergement] », a-t-elle indiqué.

En fait, le projet fut initié il y a près d’une décennie. La Fondation et la municipalité préconisaient initialement l’addition de 23 chambres au centre d’hébergement. La version révisée en 2014, dont les coûts étaient estimés à plus de 5 M$, prévoyait notamment l’ajout de 10 lits pour les aînés en perte d’autonomie.

Ouverture

Après l’analyse du dossier par le CIUSSS de l’Estrie, l’organisation a misé uniquement sur la conversion de 13 chambres à places multiples du CHSLD en pièces individuelles. La construction d’une aile de 15 000 pieds carrés attenante à l’édifice existant n’est donc pas au programme. « Au moment où on se parle, à Bedford, le besoin significatif d’avoir des places additionnelles n’est pas présent. Nous suivons la situation pour nous ajuster au besoin », a indiqué la directrice adjointe des programmes de soutien en autonomie des personnes âgées au sein du CIUSSS, Maryse Trudeau

Le ministère de la Santé a donc octroyé l’enveloppe nécessaire pour que 13 unités accueillant chacune deux personnes au rez-de-chaussée de l’établissement, qui totalise 42 usagers, soient transformées en chambres individuelles. Le montant restant pour boucler le projet sera puisé à même le budget du CIUSSS de l’Estrie. L’espace sera récupéré à l’intérieur du bâtiment. On parle de 1246 mètres carrés (13  400 pieds carrés). « On avait des locaux occupés à l’interne qui ne le sont plus », a précisé Mme Trudeau. 

La reconfiguration et l’ajout de « locaux de soutien clinique », notamment pour les infirmières et l’entreposage, sont aussi au programme. « Au niveau des CHSLD, depuis deux ans, on a mis beaucoup l’accent sur le deuxième bain. Nos installations de salubrité et d’hygiène devront être revues pour supporter cette orientation du ministère de la Santé », a mentionné la représentante du CIUSSS.

Cette dernière n’a toutefois pas été en mesure de préciser l’échéancier des travaux qui, argue-t-elle, est présentement à l’étude. « On veut que ça se réalise le plus rapidement possible. »