La chambre de soins palliatifs du Centre d’hébergement de la MRC d’Acton a été rénovée au coût de 50 000 $.

CHSLD d'Acton: vivre ses derniers jours dans la dignité

Chose promise, chose due. La Fondation santé Daigneault-Gauthier a financé la rénovation de la chambre de soins palliatifs du Centre d’hébergement de la MRC d’Acton, dont le dévoilement a eu lieu vendredi matin. « Cela vient combler un manque, explique Sophie Courchesne, chef d’unité au CHSLD. La chambre offre désormais un endroit chaleureux où les familles peuvent se rassembler et se recueillir. » Ce lieu est destiné aux personnes dont l’espérance de vie est inférieure à trois mois.

Nouvelle fenestration, plancher refait à neuf, installation d’un système d’air conditionné indépendant... La chambre de soins palliatifs se présente sous un nouveau jour.

« C’est Noël avant Noël », image Catherine Lemay, PDG adjointe du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est.

La chambre a été rénovée moyennant 50 000 $ d’investissements. Ce montant inclut notamment l’achat d’une pompe automatique d’injection (7000 $). « L’appareil peut administrer un dosage continu de morphine à la personne en fin de vie, ce qui permet de mieux contrôler la douleur grâce à des injections régulières et sans multiplier les piqûres », détaille Mme Courchesne à La Voix de l’Est.

Un chauffe couvertures a également été acquis au coût de 5000 $, afin de garantir un maximum de confort au patient. Dans le même ordre d’idées, un téléviseur à écran plat (abonnement au câble payé par la Fondation) et un autre écran diffusant l’image d’un feu de foyer font partie des nouvelles commodités.

La Fondation santé Daigneault-Gauthier a réussi à amasser au total 53 000 $, principalement grâce à son au huitième Défi cycliste Desjardins, organisé en juin dernier. « On a dû travailler d’arrache-pied pour réussir à recueillir ce montant record lors du défi cycliste », souligne le Dr Luc LaBrèque, qui présidait pour la première fois la campagne de financement de la seule fondation faisant partie du territoire de la MRC d’Acton.

Dr Luc LaBrèque a présidé la campagne de financement de la Fondation santé Daigneault-Gauthier.

M. LaBrèque avait été personnellement touché d’endosser cette responsabilité, lui-même ayant déjà accompagné des personnes en fin de vie. « C’est un immense projet qui va améliorer la qualité de la fin de vie », a-t-il indiqué devant les dizaines de personnes présentes lors de l’annonce.

Les familles accueillies

Les familles pourront également accompagner leurs parents dans de bien meilleures conditions. Les proches du patient pourront notamment dormir sur place, puisque la chambre comprend maintenant un divan-lit. « Les gens aiment veiller leurs proches, constate Mme Courchesne. La force de ce projet réside dans tous les détails auxquels nous avons pensé, notamment pour la famille. »

Avant d’aménager la chambre, Monique Blanchette, vice-présidente de la Fondation et responsable des aspects pratiques du projet, a visité d’autres endroits reconnus pour la qualité de leurs soins palliatifs, comme la Maison Au Diapason, à Bromont, ou encore la Maison René-Verrier, à Drummondville, afin de s’en inspirer.

« La chambre avait vraiment besoin d’être rénovée », dit-elle, alors que sa belle mère y a vécu ses derniers jours dans le passé.

Unités mobiles

Deux nouvelles unités mobiles de soins palliatifs ont par ailleurs été acquises pour permettre aux familles des 74 résidents du CHSLD de profiter de plus de confort et d’équipements pour soulager la douleur. « On a aussi pensé à eux », souligne Mme Courchesne. Ces unités contiennent chacune une pompe automatique d’injection.

Leur acquisition au coût de 12 500 $, ajoutée à d’autres achats totalisant un montant de 20 000 $, a été permise grâce à la participation financière de la MRC d’Acton. L’organisation régionale a investi 30 000 $ via son Fonds de soutien aux projets structurants, a précisé Jean-Marie Laplante, préfet de la MRC d’Acton et maire de Roxton Falls.

Tous ces investissements faciliteront enfin le travail des employés dans ce CHSLD reconnu pour son caractère innovateur, a tenu à souligner la PDG adjointe du CISSS de la Montérégie-Est.

La Fondation santé Daigneault-Gauthier a été créée il y a 12 ans.