Du box des accusés, Christian Bertrand (à gauche) a assisté sans émotion à cette étape du processus judiciaire.

Christian Bertrand subit son enquête préliminaire

Pas moins de quatre jours ont été réservés en Cour du Québec, cette semaine, afin que le tribunal entende la preuve retenue contre un homme accusé du meurtre d'un octogénaire, un crime survenu à Farnham le 21 septembre 2011.
Les audiences ont débuté devant la juge Julie Beauchesne, hier. Du box des accusés, Christian Bertrand, un Montréalais de 49 ans sans antécédents violents, a assisté sans émotion à cette étape du processus judiciaire.
D'entrée de jeu, la Couronne, représentée par Me Stéphane Godri, a annoncé qu'elle ferait entendre cinq témoins, en plus d'au moins un policier. Pour la défense, Me Jean-Marc Bénard a indiqué que les audiences pourraient durer moins longtemps que prévu.
Une ordonnance de non-publication empêche les médias de rapporter ce qui s'est dit en cour. Au terme de l'enquête préliminaire, la juge devra décider si la preuve est suffisante pour que l'accusé subisse un procès.
Tous les détails dans notre édition de mardi