La Voix de l’Est
Des femmes ayant été victimes de violentes attaques de chiens ripostent. Réunies sous l’égide de la nouvelle Association québécoise des victimes d’attaques de chiens (AQVAC), elles ont lancé lundi une pétition réclamant davantage de mesures préventives dans la loi 128, qui vise à encadrer plus sévèrement le comportement de chiens dangereux.
Des femmes ayant été victimes de violentes attaques de chiens ripostent. Réunies sous l’égide de la nouvelle Association québécoise des victimes d’attaques de chiens (AQVAC), elles ont lancé lundi une pétition réclamant davantage de mesures préventives dans la loi 128, qui vise à encadrer plus sévèrement le comportement de chiens dangereux.

Chiens dangereux: une pétition pour éclairer des zones d’ombre

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Des femmes ayant été victimes de violentes attaques de chiens au cours des dernières années, voire des derniers mois, ripostent. Réunies sous l’égide de la nouvelle Association québécoise des victimes d’attaques de chiens (AQVAC), elles ont lancé lundi une pétition réclamant davantage de mesures préventives dans la loi 128, qui vise à encadrer plus sévèrement le comportement de chiens dangereux.