Le coup d’envoi du chantier routier de l’année à Granby, celui de la rue Saint-Hubert, sera lancé le 16 mai prochain. Les travaux vont se poursuivre jusqu’au début novembre.

Chantier de la rue Saint-Hubert: le coup d’envoi bientôt donné

Le coup d’envoi du chantier routier de l’année à Granby, celui de la rue Saint-Hubert, sera bientôt donné. Les travaux seront lancés le 16 mai, affirme le coordonnateur de la division ingénierie du service de la planification et de la gestion du territoire à la Ville, Benoit Carbonneau.

Ce projet, qui permettra la réhabilitation de la voirie, en piètre état depuis longtemps, ainsi que l’élargissement de la rue pour l’aménagement d’une piste cyclable, est dans l’air depuis 2016. Il avait, à l’origine, été rejeté par les résidants. Mais l’administration municipale a pris le temps de revoir l’ensemble du projet. Elle a notamment révisé sa position en statuant que le chantier, qui se déroulera en deux phases sur autant d’années, n’entraîne aucune facture pour les citoyens du secteur.

La réalisation de la première phase des travaux a été confiée, au terme d’un appel d’offres, à l’entreprise Groupe AllaireGince Infrastructures au coût de 3,9 millions $.

Selon Benoit Carbonneau, le calendrier des travaux, qui s’échelonne jusqu’à l’automne, a notamment été prévu en fonction de la haute saison du Zoo de Granby, situé à proximité de l’intersection de la rue Saint-Hubert et du boulevard David-Bouchard, ainsi que de la rentrée scolaire à l’école Joseph-Poitevin, située dans la zone de travaux.

« On va commencer à partir du boulevard David-Bouchard jusqu’à la rue d’Oka environ. On a demandé à l’entrepreneur que les travaux soient terminés avant le 24 juin pour que ce secteur soit libéré pour la période du Zoo. On a aussi demandé à l’entrepreneur qu’il complète, entre le 24 juin et le 23 août, la partie entre la rue d’Anjou et l’école Joseph-Poitevin », souligne le coordonnateur de la division ingénierie du service de la planification et de la gestion du territoire.

Particularités

Selon M. Carbonneau, les travaux devraient se poursuivre à compter du 23 août dans la portion située entre les rues d’Oka et d’Anjou. Il est prévu que l’ensemble du chantier soit complété pour le 1er novembre.

« Ça se peut que ça joue un peu, mais on a imposé ces restrictions à l’entrepreneur. On voulait qu’il n’y ait aucun travaux durant la période forte du Zoo et que le secteur de l’école soit libéré pour la période névralgique du retour à l’école. Entre les deux, ça va être plus simple. On va faire une gestion de la circulation avec les nombreuses rues locales », note-t-il.

L’an prochain, la deuxième phase du chantier se déploiera des abords de l’école jusqu’au 11e rang et devrait entraîner une facture similaire.

Parmi les particularités du projet : la piste multifonctionnelle aménagée dans le secteur commercial, près du supermarché IGA et du Tim Hortons, sera de couleur verte pour mettre l’accent sur cette infrastructure en raison de l’achalandage du secteur, souligne Benoit Carbonneau.

Elle sera séparée de la chaussée par une bande de verdure de la rue Monty jusqu’au 11e rang.

À long terme, c’est d’ailleurs la totalité de la rue Saint-Hubert, soit jusqu’à la rue Principale, qui sera pourvue d’un aménagement de mobilité active, selon le plan de la Ville.

Autre détail du projet : un débarcadère pour les parents sera ajouté, rue Mont-Royal, en face de l’école primaire.

Les résidants du secteur ont été avisés des détails du chantier et des travaux préliminaires sont déjà en cours afin de réaliser des tests sur les puits privés pour s’assurer qu’aucune problématique ne survienne, selon M. Carbonneau.