De nombreuses modifications sont à prévoir aux collectes de matières résiduelles en 2019 sur le territoire de la Haute-Yamaska.

Changements à venir dans les collectes de matières résiduelles en Haute-Yamaska

À compter de janvier prochain, les citoyens de la Haute-Yamaska devront revoir la gestion de leurs bacs de matières résiduelles. Parmi les changements annoncés au calendrier, la MRC prévoit notamment établir les collectes le même jour, selon les différentes zones du territoire.

Dès les premiers jours de 2019, les secteurs, les jours et la fréquence de certaines collectes seront en effet modifiés, en fonction d’un nouveau découpage de la Haute-Yamaska. Tout cela, affirme le préfet de la MRC, Paul Sarrazin, permettra de faciliter la vie des citoyens, qui pourront mettre leurs bacs d’ordures, de matières recyclables et de matières organiques — s’il y a lieu — en bordure de la rue en ne retenant qu’un seul jour de la semaine.

Au cours de la première semaine de décembre, tous les résidants de la Haute-Yamaska recevront par la poste un dépliant contenant un calendrier de collectes. En trouvant leur adresse sur la carte imprimée sur le document, ceux-ci découvriront dans quelle zone ils se trouvent et, du même coup, le jour de la semaine où se tiendront les collectes. Ce calendrier sera aussi disponible sur le site www.haute-yamaska.ca

À titre d’exemple, les résidants de la rue Drummond à Granby feront partie d’un secteur où toutes les collectes se dérouleront chaque jeudi, en alternance selon le type de matières recueillies. 

La directrice du Service des matières résiduelles à la MRC, Karine Denis, donne en exemple la municipalité de Shefford, dont le territoire est présentement sillonné par des camions de collectes à raison de trois jours par semaine. Le nouveau calendrier limitera ces déplacements à une seule journée, le lundi, dans son cas.

Détail important : les ordures seront dorénavant collectées aux deux semaines, et ce, toute l’année. Cette modification s’explique par l’implantation prochaine du bac brun sur l’ensemble du territoire, qui devrait réduire la quantité d’ordures ménagères résiduelles. 

Paul Sarrazin affirme que pour la population, ce nouveau programme de collectes n’aura aucun impact financier. « Il n’y a pas de surcharge aux citoyens. »

Mesures de transition

Il va sans dire que ces changements d’horaire nécessiteront un ajustement, tant de la part des citoyens que de l’entreprise Sani-Éco, qui assure le service. Pour simplifier la transition, des mesures spéciales seront mises de l’avant dans certains secteurs au cours des premières semaines de janvier. 

À ces endroits, on prévoit entre autres l’ajout d’une collecte d’ordures et l’installation temporaire d’un conteneur pouvant accueillir les surplus de matières recyclables. Les personnes visées par ces dispositions exceptionnelles seront informées par la MRC en décembre.

Selon M. Sarrazin, il n’était pas possible, dans quelques zones, d’arrimer parfaitement le service actuel à la nouvelle desserte. « Pour éviter que des citoyens soient sans service pendant une période de plus de 16 jours, le conseil des maires de la MRC a pris la décision de mettre en place des mesures de transition. »

La directrice du Service des matières résiduelles à la MRC de la Haute-Yamaska, Karine Denis.

Autres changements

Dans l’intention de « faire un pas de plus » dans la gestion des matières résiduelles, la MRC apportera d’autres changements aux collectes. Parmi eux, mentionnons que les arbres de Noël naturels devront être mis à la rue le dimanche 6 janvier en vue d’une collecte dans la semaine suivante.

Les surplus de feuilles et de résidus de jardin seront ramassés trois fois par année, en mai, octobre et novembre. Même chose pour les encombrants — les produits électroniques seront désormais interdits —, dont la collecte aura lieu en mai, juillet et octobre. En ce qui a trait aux matières recyclables, les employés de collectes ne cueilleront plus les surplus déposés près des bacs bleus.

Matières organiques

Karine Denis a par ailleurs rappelé que la collecte générale des bacs bruns sera officiellement lancée le 20 mai 2019. Des soirées publiques d’information sont prévues entre avril et mai à ce sujet.