Claude Surprenant, en bas à gauche, accompagnée du conseil d’administration de la Chambre de commerce de la Haute-Yamaska.

Chambre de commerce de la Haute-Yamaska : un nouveau plan d’action sera présenté

Le conseil d’administration de la Chambre de commerce de la Haute-Yamaska s’est réuni le jeudi 11 juillet pour mettre en place son plan d’action pour l’année 2019-2020. Il sera présenté aux 475 membres de la communauté des affaires lors du lancement de la programmation à la fin du mois d’août.

« On avait du travail à faire pour ramener la Chambre de commerce à sa mission et ses valeurs », explique la directrice générale de la Chambre de commerce de la Haute-Yamaska (CCHY), Claude Surprenant. Il a donc été question de l’image de la CCHY et des services offerts à ses membres.

Lors de la réunion, qui s’est tenue toute la journée, les membres du CA ont énuméré les commentaires qui leur étaient parvenus de la part des entreprises afin d’établir leurs chevaux de bataille pour la prochaine année. Une liste de priorité des dossiers a été établie et des porteurs de flambeaux ont été choisis au sein du CA pour chacun de ces dossiers.

« Le CA est divisé en sous-groupe et chacun de ces sous-groupes aura des tâches précises à réaliser au cours de l’année », rapporte Claude Surprenant.

Le plan d’action sera présenté lors du lancement de la programmation de la CCHY en fin août, la date exacte n’est pas encore fixée.

Manque de ressources

« À cause du manque de ressources à la permanence de la CCHY, l’implication des membres du CA sera assez intense encore cette année », souligne la directrice générale, reconnaissante du bénévolat des entrepreneurs siégeant au conseil d’administration.

« Ils travaillent déjà plus que temps plein dans leur entreprise, donc leur bénévolat est immense. On leur est grandement reconnaissant et on espère que la communauté d’affaires le sera aussi quand on leur présentera notre plan d’action », ajoute Claude Surprenant.


«  Ils travaillent déjà plus que temps plein dans leur entreprise, donc leur bénévolat est immense. On leur est grandement reconnaissant.  »
Claude Surprenant, directrice générale de la CCHY

« Si on veut couvrir le grand territoire qu’on a en Haute-Yamaska, on a besoin de bras », assure-t-elle. Ces renforts seront une personne comme contractuelle au niveau de la comptabilité et une autre aux communications et au marketing de la CCHY. « C’est notre objectif à long terme, fait valoir Claude Surprenant, mais on souhaite régler le problème de ressources à court terme ».

Habituellement, on retrouve une personne à la permanence d’une chambre de commerce pour 120 membres. Elles sont actuellement deux pour les 475 membres qui composent la Chambre de commerce de la Haute-Yamaska.

Dossiers en cours

Le CCHY travaille aussi en collaboration avec Granby Industriel et la ville de Granby pour revoir le transport en commun dans le parc industriel. « Dans certaines entreprises, on peut avoir plus de 10 employés qui ont une problématique au niveau du transport. On ne veut pas qu’il y ait des départs si ce n’est pas réglé », explique Mme Surprenant.

La pénurie de main-d’œuvre n’épargne aucune région. C’est pourquoi la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) fait la tournée des chambres de commerce pour présenter le programme « Un emploi en sol québécois », visant à favoriser l’intégration en emploi des personnes immigrantes dans les régions du Québec.

Claude Surprenant souhaite que la FCCQ s’arrête en Haute-Yamaska pour présenter le projet, qui pourrait s’unir avec Destination Granby pour « amener davantage de travailleurs potentiels dans la région ». Une réponse de la part de la FCCQ est attendue sous peu.