L’écocentre de Farnham est fermé de façon définitive. Les citoyens auront toujours accès à ce service, mais du côté de Cowansville.
L’écocentre de Farnham est fermé de façon définitive. Les citoyens auront toujours accès à ce service, mais du côté de Cowansville.

C’est la fin pour l’écocentre de Farnham

Les frais exorbitants qu’auraient engendrés les travaux de mise à niveau de l’écocentre de Farnham ont incité les élus à le fermer de façon définitive. Les citoyens ne seront pas privés pour autant de ce service en ayant désormais accès au site de Cowansville.

«On a demandé à la population lors d’un sondage sur Facebook comment elle voyait ça si on n’ouvrait pas l’écocentre. Quatre-vingt-quinze pour cent étaient d’accord avec sa fermeture», explique le maire de Farnham, Patrick Melchior.

Les réponses des citoyens ont permis aux élus d’orienter leur décision en décidant de plus ouvrir le site situé sur le terrain du service des travaux publics. Le maintien du service aurait engendré des coûts évalués entre 300 000 $ et 500 000 $ l’année prochaine pour rendre les installations conformes sur le plan de la sécurité.

«Il y a une économie substantielle à réaliser, estime le maire. C’est une décision économique et logique.»

L’écocentre de Farnham n’était ouvert qu’un seul samedi par mois, ce qui ne justifiait pas une telle dépense. Durant la saison hivernale, il n’est pas accessible non plus.

Les Farnhamiens auront accès à celui situé à Cowansville. Celui-ci est ouvert six jours par semaine, été comme hiver.

Les citoyens devront donc faire la route jusqu’à Cowansville pour se départir des matériaux de construction, peinture, piles et autres rebuts qui ne peuvent pas être jetés dans les ordures ménagères.

Farnham offrira également deux collectes de gros rebuts par année plutôt qu’une seule.