La directrice générale de la MRC, Johanne Gaouette.

Centre de tri et de traitement des matières résiduelles : le processus sous surveillance

Afin de s'assurer que l'ensemble des procédures d'appel de qualifications et de propositions pour le projet de centre de tri et de traitement des matières résiduelles se fera dans les règles de l'art, la MRC de la Haute-Yamaska a procédé à l'embauche d'un vérificateur de processus, à l'occasion d'une séance extraordinaire du conseil tenue hier matin. La firme montréalaise CIM - Conseil en immobilisation et management, par le biais de son directeur-conseil Bernard Côté - assurera donc la surveillance de toutes ces démarches administratives.
Le contrat octroyé à la firme CIM est d'une valeur de 48 380 $, plus les taxes applicables.
«Son mandat sera d'assurer l'intégrité du processus, précise la directrice générale de la MRC, Johanne Gaouette. Il pourra s'assurer que tous les soumissionnaires sont traités de manière équitable, ce qui rassurera autant la population que les soumissionnaires eux-mêmes.»
Tous les détails dans notre édition de mardi