Malgré la pandémie, la fête de l’Halloween pourra être célébrée, à condition de respecter les consignes gouvernementales.
Malgré la pandémie, la fête de l’Halloween pourra être célébrée, à condition de respecter les consignes gouvernementales.

Célébrer l’Halloween dans les règles

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Même si le gouvernement a donné le feu vert aux monstres, princesses, sorcières et autres personnages pour sonner de porte en porte le jour de l’Halloween, les policiers de Granby rappellent que des règles sont en place et qu’elles devront être respectées.

«La pandémie est toujours présente. Oui, c’est permis de courir l’Halloween, mais il y a des inconvénients parce que la pandémie ne disparaît pas le temps d’une fête. On peut le faire de façon raisonnable en minimisant les contacts», explique Caroline Garand, porte-parole au Service de police de Granby.

Les policiers seront d’abord et avant tout présents pour assurer la sécurité des enfants qui passeront de maison en maison — uniquement en compagnie des personnes qui composent leur foyer — samedi de 16h à 20h, en s’assurant que le Code de la sécurité routière est respecté.

«Habituellement, ils se déplacent d’un quartier à l’autre pour avoir le plus de bonbons possible. Si on veut la passer, il faut le faire de façon sécuritaire en restant dans notre quartier, à proximité de sa résidence», rappelle la policière.

Même pendant les festivités, les consignes gouvernementales doivent être respectées, c’est-à-dire que les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19 ne doivent pas y participer.

Pendant la tournée de collecte des bonbons, il est aussi interdit d’entrer dans les maisons. Les enfants devront également s’abstenir de chanter ou crier en face aux personnes qui donnent des friandises afin d’éviter que des gouttelettes soient projetées.

Une distance de deux mètres doit toujours être respectée avec les autres. Dans le cas contraire, le port du couvre-visage est recommandé. Le lavage des mains est aussi de mise.

Au retour de la collecte des friandises, les enfants devront patienter avant de les savourer. Elles doivent être mises en quarantaine pour au moins 24 heures avant d’être déballées pour éviter de toucher des emballages qui pourraient être contaminés.

De leur côté, les citoyens qui distribueront des bonbons sont invités à préparer des sacs individuels disposés à un endroit permettant aux enfants de se servir en respectant une distance de deux mètres.

Quant aux adolescents ou aux adultes qui seraient tentés de faire la fête, le service de police rappelle que Granby est située dans une région dont le niveau d’alerte est orange et par conséquent, les rassemblements privés seront limités à un maximum de six personnes issues de deux foyers seulement.