Pierre Beauregard invite tout simplement les gens à venir jouer dehors, samedi.

Célébrer l’activité extérieure

Pierre Beauregard a la bougeotte, et il aimerait la rendre contagieuse. Samedi, le sportif spécialiste de l’endurance convie les gens de la région à « aller jouer dehors », tout simplement. Le point de départ de cette randonnée festive en plein air — et gratuite ! — aura lieu à Granby, derrière le Royaume des Quilles, rue Denison Est.

« Mon souhait est que mon invitation fasse son chemin, et qu’elle inspire les gens. Alors, je pourrai dire mission accomplie », explique M. Beauregard à l’autre bout du fil.

Tout le monde est le bienvenu, et ce, peu importe sa condition physique. Trois circuits de marche ou de course à pied seront suggérés, selon des distances comprises entre 1 km et 11 km.

Un premier parcours prendra la direction de la passerelle Miner, un autre proposera de se rendre au parc Daniel Johnson et le dernier suivra la piste cyclable jusqu’au réservoir d’eau potable.

Trois départs seront ainsi lancés à 9 h, 10 h et 11 h. Les participants pourront même enchaîner plusieurs parcours s’ils le souhaitent.

Une fête

Dans l’esprit de celui qui affiche une cinquantaine de défis sportifs au compteur, n’importe quel moment de l’année est propice à mettre son nez dehors.

« Peu importe la météo, je propose aux gens de venir avec moi fêter l’instant où on sort dehors et où on se met en mouvement. Cela fait partie de l’esprit de l’événement », ajoute-t-il.

Et qui sait après ce qui arrivera à ceux qui auront la piqûre de l’exercice en plein air.

« En groupe, les gens prennent parfois goût au sport, explique Robert Fortier, porte-parole de l’événement et instigateur du Défi de l’île de Montréal — un tour de 128 km en patins à roues alignées. C’est comme ça qu’on commence, tranquillement. Qui sait, quelques-uns participeront peut-être plus tard à un marathon. »

M. Beauregard a participé jusqu’à présent à ce Défi à 13 reprises.

L’objectif de « Viens jouer dehors », samedi, se limite cependant à célébrer le fait de bouger dehors. « Mon invitation est toute simple », répète M. Beauregard.

Pour ceux qui sont intéressés par l’expérience, il suffit de vous inscrire gratuitement via le site Internet www.pleinairenor.ca.

Sur place, vous serez entre bonnes mains : « Pierre Beauregard est une personne passionnée et très stimulante », assure M. Fortier.

Et qui n’arrête pas de bouger. Il vient d’ailleurs de s’inscrire au marathon canadien de ski de fond, qui se déroule en février, entre Mont-Tremblant et Lachute.

Dernière petite chose : Pierre Beauregard vous demande d’apporter un petit objet qui fait du bruit, car « le site du départ aura des airs de fête ».