Les promoteurs et partenaires de la dernière phase du projet domiciliaire Carré du Pacifique, à Farnham, ont récemment procédé à la pelletée de terre officielle.

Carré du Pacifique à Farnham: un investissement de 1,4 M$

La troisième et dernière phase du projet domiciliaire Carré du Pacifique est lancée à Farnham. À ce jour, 35 % des terrains destinés aux habitations unifamiliales, jumelés et triplex ont trouvé preneur.

La dernière phase du projet situé dans la rue des Pins compte 42 terrains d’une superficie variant de 5000 à 8000 pieds carrés, en fonction du type d’immeuble résidentiel projeté. C’est l’entreprise Constructions Rénovation Joncas qui a été retenue pour assurer la construction des unités d’habitation. Promotrice du Carré du Pacifique, la Société des carrières — composée de Denis Riel, Rolland Gingras et Roger Labonté — investira 1,4 million $ pour les infrastructures, c’est-à-dire l’aménagement des conduites d’égout et d’aqueduc ainsi que l’asphaltage, entre autres.

Ces travaux, confiés à l’entreprise Allaire et Gince de Granby, vont bon train. Les températures hivernales ont ralenti la cadence, mais ils devraient être complétés bientôt. « Il y a des constructions qui ont déjà commencé, indique Denis Riel, l’un des promoteurs. On prévoit en livrer pour juin, juillet. Ensuite, ce sera au fur et à mesure que ça va se vendre. Dans le moment présent, la demande est très forte. On a pratiquement 35 % du projet de vendu. »

La valeur des propriétés qui seront construites lors de cette troisième et dernière phase du projet est estimée à une dizaine de millions de dollars, calcule Denis Riel.

« Une ville enviée »

Le projet domiciliaire est situé près de l’aréna Madeleine-Auclair, d’une garderie, de l’école secondaire Jean-Jacques-Bertrand et de plusieurs services, énumère M. Riel. Le projet du Réseau express métropolitain (REM), ajoute-t-il, fait de Farnham « une ville enviée ». « C’est la proximité. On est à 25, 30 minutes de la station du REM à Brossard. On est près des centres de ski. Farnham est devenue une ville importante pour les jeunes couples. On comble beaucoup de besoins. On est en campagne, à prix abordable. Ça satisfait bien des bourses, autant de jeunes couples que de retraités. »

À terme, le projet Carré du Pacifique comptera 85 propriétés.