Diane Tétreault, fondatrice de la fondation La Différence, Josée Ouellette, marraine d’espoir et ancienne propriétaire du Centre de jardinage de Granby, Éric Zellinger et Pierre-Marc Paquette, propriétaires du Centre de jardinage, et Julie Robillard, présidente d’honneur de la campagne Des fleurs pour vous, de l’espoir pour nous.

Campagne de vente de vivaces: des fleurs pour faire la différence

La campagne annuelle de vente de vivaces pour la fondation La Différence fête ses 10 ans. Pour l’occasion, la pépinière Abbotsford a préparé 10 variétés de vivaces et d’arbustes pour la clientèle.

« C’est vraiment exceptionnel. C’est la campagne majeure de la fondation, souligne Diane Tétreault, la fondatrice de la fondation La Différence. L’argent nous permet de rendre disponibles les chevelures temporaires (pour les personnes atteintes de cancer). »

L’an dernier, la fondation a connu une année record en matière de clientèle aidée, mais aussi pour le nombre de survivants devenus des guerriers de l’espoir avec l’organisme. La fondation a un rôle unique pour soutenir les personnes atteintes de cancer.

« Quand on voit dans la publicité la chaise qui bascule au moment du diagnostic, on essaie de remonter la chaise, de les accueillir avec le plus d’espoir possible et de prendre le temps de leur dire que c’est un jour à la fois et que la vie avant, pendant et après le cancer ne sera jamais pareille. »

La fondation offre donc un service de chevelures temporaires, de méditation guidée, d’exercices et des conseils beauté. « Quand on perd nos cheveux et qu’on change, surtout en tant que femme, on a besoin d’avoir un sentiment de beauté et de bien se sentir », explique Julie Robillard, qui a accepté la présidence d’honneur de la campagne Des fleurs pour vous, de l’espoir pour nous.

« Ma mère a été malade. Elle est décédée à l’automne passé et on a eu accès aux services de la fondation au niveau de la chevelure temporaire. On a eu du plaisir à la choisir. On a vraiment ri parce qu’on a essayé des chevelures qui étaient complètement d’un autre style qui n’a rien à voir avec ma mère », se souvient-elle.

L’an dernier, la campagne avait permis de remettre 24 598 $ à la fondation La Différence. Cette année, pour le dixième anniversaire de ce partenariat avec le Centre de jardinage de Granby, dont l’un des propriétaires possède aussi la Pépinière Abbotsford, Mme Tétreault espère atteindre 30 000 $.

Il est déjà possible de commander ses plants au Centre de jardinage de Granby. Ils pourront être récupérés au commerce de la rue Bruce les 10, 11 et 12 mai. Les prix diffèrent selon la quantité achetée, mais acheter cinq plants de plus permet de participer au concours Je plate-bande pour La Différence.

Les neuf premières éditions de la campagne de financement ont permis d’amasser plus de 200 000 $.