Danielle Picard du Mouvement Desjardins, Fanny-Ysa Breton de CTGR, Paul Sarrazin de la MRC de la Haute-Yamaska et Isabelle Brochu du CAE ont participé au lancement de la campagne de sociofinancement Soyons solidaires à la mi-juillet.
Danielle Picard du Mouvement Desjardins, Fanny-Ysa Breton de CTGR, Paul Sarrazin de la MRC de la Haute-Yamaska et Isabelle Brochu du CAE ont participé au lancement de la campagne de sociofinancement Soyons solidaires à la mi-juillet.

Campagne de sociofinancement en Haute-Yamaska: les organisateurs confiants d’atteindre leur objectif

Avec un peu moins de la moitié de l’objectif atteint à mi-parcours, la campagne de sociofinancement «Soyons solidaires» en Haute-Yamaska a connu un départ lent, mais les organisateurs demeurent confiants d’atteindre la cible de 150 000 $.

«Le temps va faire son oeuvre», est convaincue la codirectrice générale et responsable du développement commercial chez Commerce Tourisme Granby région (CTGR), Fanny-Ysa Breton.

La population est invitée, dans le cadre de cette campagne, à se procurer des bons d’achat de 20 $ qui, grâce à la participation financière de partenaires locaux, sont majorés à 30 $. Bref, 30 $ sont remis pour chaque 20 $ investis.

Les bons d’achat pourront être utilisés chez l’un ou l’autre des commerces choisis par les contributeurs parmi la centaine d’entreprises de la Haute-Yamaska de divers secteurs (restauration, commerce de détail, haltes gourmandes, entreprises de divertissement) qui participent à la campagne. Cette dernière est accessible par le biais du site web de la plateforme de sociofinancement La Ruche.

Il s’agit d’ailleurs de la plus grosse campagne de financement participatif hors de la région montréalaise, a dit le directeur de La Ruche Estrie, Steven Radenne, lors du lancement officiel de «Soyons solidaires» le 14 juillet dernier.

Ajustements

Pour l’heure, 47% de l’objectif est atteint, soit 71 360 $, alors qu’il reste 17 jours à la campagne. À l’origine, celle-ci devait se terminer le 7 août. Mais elle a été prolongée d’une semaine.

«On voulait se donner le plus de marge de manoeuvre possible pour atteindre l’objectif. Mais on déjà fiers d’où on est rendus et on continue le travail», fait valoir Fanny-Ysa Breton.

Selon elle, la période estivale ne facilite pas l’opération. Les commerçants doivent aussi «s’approprier» la campagne, croit-elle, et en faire la promotion. «Le bouche à oreille fait son chemin. Tranquillement, les entreprises se l’approprient», estime-t-elle néanmoins.

Autre modification apportée à la campagne: le montant maximal de 3 000 $ de bons d’achat par entreprise participante a été revu à la hausse, soit à 7500 $.

La limite de cinq bons d’achat par personne, imposée pour permettre à un maximum de personnes de profiter de la campagne, demeure toutefois inchangée.

Au total, 7 500 bons d’achat ont été mis en vente. S’ils sont tous vendus, 225 000 $ seront distribués aux entreprises de la région. De ce montant, 150 000 $ proviendra de l’investissement des consommateurs, tandis que la majoration des bons d’achat sera réalisée avec l’aide de la MRC de la Haute-Yamaska et du Centre d’aide aux entreprises. Les deux organismes injecteront respectivement 70 000 $ et 5000 $ dans la campagne.

Le préfet de la MRC de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, dit souhaiter que la population réponde à l’appel de solidarité, en cette période de pandémie. «On était emballés d’embarquer là-dedans. On avait le devoir de faire quelque chose pour soutenir les commerçants», dit-il.

Plusieurs partenaires

La campagne «Soyons solidaires» réunit la MRC de la Haute-Yamaska, Commerce Tourisme Granby région, le Centre d’aide aux entreprises Haute-Yamaska, la Chambre de commerce Haute-Yamaska et Entrepreneuriat Haute-Yamaska. Le Mouvement Desjardins est également de la partie par l’entremise de son programme Du coeur à l’achat.

Dans le cadre de celui-ci, 25 000 $ seront partagés entre cinq organismes: la Fondation du Centre hospitalier de Granby; SOS Dépannage- Moisson Granby, la Maison Alice Desmarais – Maison d’aide et d’hébergement, le Centre de prévention du suicide Haute-Yamaska et Oasis Santé mentale Granby et région.