La Ville de Cowansville adoptera un règlement, mercredi après-midi, qui permettra aux camions de rues de s’installer sur son territoire durant la pandémie.
La Ville de Cowansville adoptera un règlement, mercredi après-midi, qui permettra aux camions de rues de s’installer sur son territoire durant la pandémie.

Camions de rue et marché public cet été à Cowansville

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
La Ville de Cowansville s’apprête à autoriser les camions de cuisine de rue sur son territoire. Un avis de motion a été déposé à la séance de conseil de mardi soir et le règlement sera adopté en séance extraordinaire le mercredi 3 juin, à 13h30, dans le but d’aider un peu plus l’économie locale. Le conseil a aussi donné son aval à la tenue d’un marché public qui sera organisé par les Événements Faire-Valoir.

Les commerces pourront tenir cuisine dans un camion là où la restauration est déjà autorisée au règlement de zonage, que ce soit dans le stationnement ou sur le terrain de l’immeuble.

«C’est un règlement qui va s’appliquer seulement cette année pour permettre à certains commerçants de la ville de tenir un camion de rue, indique en entrevue la mairesse Sylvie Beauregard. Il y en a déjà qui ont leur camion de rue. Ce qu’on permet aux restaurateurs, aussi, c’est d’agrandir leur salle à manger extérieure. Quand les restaurateurs vont pouvoir rouvrir, ça ne sera pas à pleine capacité, alors on veut leur permettre d’ajouter des tables à l’extérieur sur leur terrain ou dans leur stationnement.»

Le permis d’exploitation sera requis, mais gratuit. Les permis seront valides jusqu’à l’Action de grâce.

La Ville a reçu des demandes de la part de restaurateurs qui souhaitaient opérer un camion de rue ou encore pour faire une terrasse. «On veut répondre aux besoins exprimés par les commerçants. S’il y en a qui ont d’autres idées et veulent un assouplissement des règles, on est ouvert à aider nos commerçants», souligne Mme Beauregard.

Un marché public malgré tout

Au début du mois de mai, la Ville de Cowansville avait annoncé son intention de ne pas organiser son marché public cette année et plutôt d’utiliser ces ressources humaines et financières dans l’aide apportée aux commerces et dans le soutien à l’achat local.

Josiane Noiseux, dont l’entreprise est derrière bien des événements tous annulés jusqu’à nouvel ordre, a pris la balle au bond pour organiser un marché public. Le conseil municipal lui a donné son autorisation, mardi soir.

Mme Noiseux travaille avec Maude Rondeau, de LA-telier Destination Design. C’est dans le stationnement de cette entreprise, au 1122 rue du Sud, que se tiendra le Marché de LA-telier.

Le marché sera dédié aux entreprises et artisans de la Brome-Missisquoi. Une terrasse y sera aménagée pour les visiteurs, de même qu’un espace pour les camions de rue. Il est possible qu’il y ait de l’animation sur place, si la situation le permet, indique à La Voix de l’Est Mme Noiseux.

« La première édition du marché s’organisera sous une forme plus traditionnelle, pour que la distanciation physique soit respectée. Des tentes seront louées pour chaque exposant et des corridors de circulation seront proposés aux visiteurs. On souhaite faire rayonner les belles entreprises de la région, mais toujours de façon sécuritaire ! »

Enthousiaste, Mme Noiseux espère que ce sera la première phase d’un projet plus grand encore.

Le marché se tiendra les jeudis du 18 juin au 24 septembre, de 15 h à 19 h. Mme Noiseux invite les producteurs et artisans agroalimentaires intéressés à participer à son marché de la contacter par courriel au info@fairevaloir.ca .