Le quinquagénaire, Robert Berthiaume, est accusé d’avoir perpétré trois introductions par effraction dans des résidences de Granby.

Cambriolages nocturnes: une arrestation et un suspect recherché

Les cambriolages nocturnes survenus récemment à Granby se sont poursuivis dans la nuit de lundi à mardi. Les policiers ont mis la main au collet d’un suspect, mais pendant que celui-ci était menotté, un autre crime a été commis, ce qui confirme l’hypothèse que ces vols sont l’œuvre de plus d’une personne.

La centrale 911 a reçu un premier appel vers 1 h 15. La personne au bout du fil, qui habite rue Reynolds, venait d’entendre un bruit en provenance du moustiquaire de sa porte-fenêtre. Quelques minutes plus tard, un autre appel a été logé aux policiers par un citoyen du même secteur qui venait de surprendre un individu dans sa chambre à coucher.

À LIRE AUSSI: Vague de cambriolages nocturnes à Granby

Les policiers ont rapidement localisé le suspect, un homme âgé de 53 ans, à l’intersection des rues St-Viateur et Lafontaine. Ils l’ont conduit au poste de police où il a passé la nuit dans l’attente de sa comparution au tribunal mardi. Robert Berthiaume fait face à trois accusations d’introduction par effraction, soit dans deux résidences de la rue Reynolds et dans une propriété de la rue St-Viateur. 

Il demeure détenu jusqu’à son retour au tribunal prévu jeudi.

L’enquête se poursuit et il n’est pas exclu que d’autres accusations s’ajoutent à son dossier. 

Plus d’un suspect

Une vingtaine de minutes après l’arrestation du quinquagénaire, les occupants d’un condo situé au centre-ville ont alerté les policiers qu’un vol était perpétré à leur domicile. Encore une fois, c’est en entrant par un moustiquaire de fenêtre que le suspect a réussi à s’y introduire.

À cette adresse de la rue Principale, le cambrioleur s’est emparé de bouteilles d’alcool avant de prendre la fuite. Il est toujours recherché par les agents. 

Rappelons que les policiers de Granby enquêtent sur une vague d’une douzaine de cambriolages commis au cours des dernières semaines. Les voleurs ont sévi dans plusieurs secteurs, notamment sur les rues Saint-Antoine Nord, Beaumont, Fatima, Papineau, Laurier et le boulevard Leclerc Est.

Leur modus operandi est toujours le même. Ils sévissent entre 23 h et 7 h, et se glissent dans les maisons par le moustiquaire d’une porte-fenêtre ou d’une fenêtre qu’ils parviennent à déverrouiller. 

Une femme qui habite un appartement de la rue Lebrun figure parmi les victimes. C’est à son réveil, il y a quelques semaines, qu’elle a constaté avoir été cambriolée dans sa chambre à coucher pendant son sommeil.

« Je regardais dehors et j’ai vu un coffre à bijoux et des bijoux éparpillés. J’ai alors constaté que j’avais été volée, raconte la dame, en précisant avoir été nerveuse à ce moment-là. Ils sont entrés dans ma chambre et je ne m’en suis pas aperçue! »

Les policiers recommandent à nouveau aux citoyens de verrouiller les endroits qui sont faciles d’accès.

Les citoyens sont à nouveau invités à garder l’œil ouvert et à signaler tout comportement suspect en composant le 911.

Toute personne qui possède de l’information peut également joindre l’enquêteur Dominique Boisvert au 450 776-8333 poste 3607.