Isabelle Brochu et Lise Faucher, respectivement directrice générale et présidente du CAE Haute-Yamaska

CAE Haute-Yamaska et région: petit coup de pouce, grand élan

Au cours de sa 34e année d’existence, le Centre d’aide aux entreprises (CAE) Haute-Yamaska et région est venu en aide à 53 entreprises, naissantes ou établies. Et signe qu’un coup de pouce au bon moment peut mener vers la croissance, les investissements de 1,89 million de dollars versés par l’organisme à ses bénéficiaires ont contribué à la création et au maintien de 279 emplois.

Le CAE présentait mercredi son rapport annuel pour l’année 2018-2019. La présidente de l’organisme, Lise Faucher, s’est réjouie de voir que l’entrepreneuriat se porte aussi bien dans la région malgré les besoins criants en main-d’oeuvre.

 «C’est un défi qui peut être un handicap à la croissance, mais nous sommes parvenus à soutenir plusieurs entreprises, a-t-elle souligné. En plus de participer à créer et à sauvegarder des emplois dans la région, nous sommes fiers d’être un contributeur important à la dynamique économique de celle-ci.»

Sur le total des sommes déboursées, près de 1,6 million de dollars l’ont été via le Fonds CAE, qui octroie des prêts allant jusqu’à 500 000$ à des entreprises désirant se consolider ou croître par expansion ou acquisition, entre autres. Dans la dernière année, 14 compagnies se sont prévalues de la mesure, permettant la création et le maintien de 147 emplois, en plus de générer d’autres investissements de 5,62 millions de dollars.

Deux autres entreprises ont bénéficié du Fonds d’investissement local de la Haute-Yamaska pour démarrer leurs activités. La somme totale de 102 454$ injectée a permis de sécuriser ou de créer 16 emplois.

Neuf autres l’ont été au sein de quatre entreprises qui ont obtenu des prêts totalisant 136 176$ à partir du Fonds FIJE, qui vient en aide aux femmes, aux immigrants et aux jeunes qui se lancent en affaires.

Une somme de 51 000$ a également été versée à partir du fonds Futurpreneur à quatre compagnies fondées par des entrepreneurs de moins de 40 ans au cours de la dernière année.

Enfin, dans le volet Soutien aux petites entreprises, 29 entreprises ont reçu une contribution non remboursable de 1000$ chacune pour intégrer une nouvelle technologie ou faire appel à des ressources spécialisées, permettant la création et le maintien de près d’une centaine de postes. 

Ce faisant, depuis sa création en 1985, le CAE est venu en aide à 914 entreprises en investissant 53,5 millions de dollars auprès d’elles. 

Cela a permis de créer ou de maintenir 8927 emplois dans la région et de générer des retombées économiques de près de 199 millions$ au fil des ans.