Les pommiers sont en fleurs à Rougemont. Les amoureux de la pomme étaient attendus tout au long du week-end pour déguster crêpes et cidres tout en admirant les fleurs.

«Ça sent bon et c'est super bon»

Le long week-end a été plutôt tranquille à Rougemont, alors que se tenait l’événement des Crêpes gourmandes, ce rendez-vous annuel dédié à la dégustation de crêpes et à l’admiration des pommiers en fleurs. Ces dernières se sont laissées désirer, ne laissant apparaître leurs pétales que lundi.

Les prévisions pluvieuses ont peut-être refroidi les ardeurs des gourmands, selon les cidriculteurs rencontrés samedi. Par contre, les visiteurs étaient plus nombreux lundi, comme ils l’avaient prévu, alors que les fleurs étaient presque toutes ouvertes sur les branches des arbres fruitiers et que le soleil brillait dans le ciel.

La floraison a en effet été retardée par le printemps frais.

« Évidemment, comme c’est prévu longtemps d’avance et que les fleurs durent seulement une semaine, ce n’est pas une assurance qu’il va y en avoir, mais le but est un peu ça », indique Josée Cartier, copropriétaire du Domaine Cartier Potelle.

« C’est la première année où j’ai de la misère à déterminer quand vont sortir les fleurs, laisse tomber le cidriculteur Michel Jodoin. Les nuits sont fraîches, donc la floraison des fleurs prend du temps. On est sur le bouton avancé et la prochaine étape c’est la floraison. »

Il a parié sur la journée de lundi et il ne s’est pas trompé. Seules quelques variétés tardaient alors à se faire voir. Si le vent reste calme et que la pluie ne se présente pas à la fête, la floraison devrait durer une semaine.

Le nombre de visiteurs était comparable à ceux présents lors des Week-ends gourmands, durant la saison des pommes, à la Cidrerie Michel Jodoin. Ce n’était toutefois pas le cas au Domaine Cartier-Potelle, ce qui a permis aux visiteurs de profiter d’un temps de qualité sur place, souligne Mme Cartier.

Plus de 20 ans de crêpes

Les Crêpes gourmandes existent depuis plus de vingt ans, fait remarquer M. Jodoin. Sa cidrerie participe depuis les tout débuts à cette activité qui était à l’époque organisée par Tourisme Montérégie. Après une pause de quelques années, à l’exception de la Cidrerie Michel Jodoin qui a perpétué la tradition, Tourisme Rougemont a repris le concept, mais ratisse plus large que les producteurs de cidre.

Les visites de sept adresses étaient proposées tout au long du week-end de la fête des Patriotes. Il était ainsi possible de déguster des crêpes et d’autres produits à la Cidrerie Michel Jodoin, au Domaine Cartier Potelle, au Domaine de Lavoie, au Vignoble Coteau Rougemont, au Verger Trois pommes, au Potager Mont Rouge Halte Gourmande et au camping Terrasse Rougemont.

« Je trouve que pour une sortie pour les gens de Montréal, c’est super le fun parce qu’il y a plusieurs cidreries, soulignait samedi M. Jodoin. C’est magnifique, on est la capitale de la pomme, on est la capitale de la fleur. Il n’y a pas de champs de maïs entre les vergers, alors il y a des pommiers en fleurs tout autour de la montagne. Pour moi, c’est la seule période de l’année où le public est invité à aller se promener dans les premières fleurs. Les gens peuvent prendre des photos, pique-niquer. Ça sent bon et c’est super bon. »

Une période importante

La floraison tardive des pommiers n’est pas dramatique, analyse Jean-Pierre Potelle. copropriétaire du Domaine Cartier Potelle. Cependant, tant que la période des gels printaniers n’est pas passée, difficile de prédire à quoi ressemblera la saison des pommes, dans quelques mois. 

« Le gel printanier est le gel le plus dangereux parce que la fleur est extrêmement sensible et, s’il y a un gel quand la fleur est ouverte, elle meurt, explique-t-il. Pas de fleur, pas de fruit. » Certains vergers sont équipés pour faire face à ces gels. 

La floraison donnera un bel aperçu de ce qui s’en vient, si la région évite le gel.

Et mardi, la floraison des pommiers sera à son apogée.

Jean-Pierre Potelle et Josée Cartier invitent les gens à venir visiter Rougemont jusqu’à lundi pour une dégustation de crêpes et pour l’observation des pommiers en fleurs.