Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
D’ici les trois prochaines années, Saint-Césaire prévoit investir 39 643 798$ en divers projets et infrastructures dans le cadre de son programme triennal d’immobilisations (PTI).
D’ici les trois prochaines années, Saint-Césaire prévoit investir 39 643 798$ en divers projets et infrastructures dans le cadre de son programme triennal d’immobilisations (PTI).

Budget stable et pluie de projets à Saint-Césaire

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
C’est un budget sous le signe de la stabilité qu’a adopté le conseil municipal de Saint-Césaire, lundi soir. Alors que les revenus et les dépenses de la municipalité ne sont en hausse que de 1,25%, les élus ont choisi de maintenir les taux de taxe au même niveau que l’an dernier.

Ce faisant, l’augmentation moyenne sur un compte de taxes représente plus ou moins 3% en raison de la hausse de la valeur foncière imposable et de quelques taxes de services. Ainsi, une maison évaluée à 233 949$ en 2020 vaudra 235 537$ l’an prochain, ce qui se traduira par une hausse de 11,61$ sur la taxe foncière exigée.

Si les taxes pour l’eau et les égouts demeurent inchangées, le coût par porte pour la collecte des matières résiduelles, recyclables et organiques augmente, au total, de 52,41$. Les quelques autres augmentations sur le service de la dette, font grimper la facture de 77,33$ pour la résidence moyenne, pour un total de 2530,41$.

PTI: près de 40M$ sur trois ans

D’ici les trois prochaines années, Saint-Césaire prévoit investir 39 643 798$ en divers projets et infrastructures dans le cadre de son programme triennal d’immobilisations (PTI).

Pour 2021, un peu plus de 13 millions de dollars seront dépensés, dont 7,3 millions seront le fruit de subventions.

De grands chantiers s’annoncent déjà pour l’an prochain, à savoir le resurfaçage des routes et la réfection des ponceaux pour les rangs Saint-Charles, Haut-de-la-Rivière Nord, Casimir, Bas-de-la-Rivière Nord, Rosalie et St-François, qui totaliseront plus de 4,83 millions de dollars en investissements. À cela s’ajoute le remplacement de la conduite d’amenée du chemin St-François, qui représente à lui seul une dépense de 6,75 millions de dollars.

L’an prochain, le garage municipal bénéficiera aussi de quelques rénovations, alors que Saint-Césaire a réservé 700 000$ pour ce faire.

En 2022, les travaux sur les rangs Rosalie, St-François et Bas-de-la-Rivière Nord se poursuivront et généreront une facture estimée à 5,74 millions $. Des travaux sur le réseau d’aqueduc et d’égouts sont aussi prévus, mais les quelques 2,18 millions de dollars qu’ils devraient coûter seront financés par le programme de la Taxe sur l’essence et la contribution du Québec (TECQ). Le réaménagement du cours d’eau Soulanges entraînera une dépense de 608 425$, dont plus de la moitié sera couverte par une subvention.

Un million et demi de dollars serviront également à aménager le réseau d’aqueduc pour améliorer l’approvisionnement en eau potable de la municipalité. Cette dernière réserve par ailleurs 800 000$ pour le réaménagement du stationnement municipal au centre-ville. Un montant de 300 000$ sera aussi mis de côté pour l’amélioration et l’embellissement des parcs, à la fois l’an prochain et en 2022.

Reconstruction d’un aréna

La reconstruction d’un aréna, projet de longue date dans les cartons de Saint-Césaire, est une fois de plus inscrite au PTI, cette fois pour 2022. Le conseil municipal évalue ce projet d’envergure à 8,045 millions de dollars, dont les deux tiers devront nécessairement être financés par les gouvernements provincial et fédéral pour se concrétiser. On attend d’ailleurs que l’ouverture des appels de projets pour déposer une demande.

Également dans la mire de Saint-Césaire depuis belle lurette, la revitalisation de la route 112 est prévue en 2023, avec un budget projeté de 3,2 millions de dollars.

La phase 1 des travaux d’émissaire pluvial sur l’avenue de l’Union nécessitera une dépense de près de 2,3 millions de dollars alors que des travaux d’infrastructure sur la rue Papineau coûteront 540 636$ dans un peu plus de deux ans. Enfin, le service de sécurité incendie de la municipalité sera équipé d’un nouveau camion pompe-citerne en 2023, d’une valeur de 750 000$.